Mardi, 13 Novembre, 2018

Une femme poignardée en pleine rue — Besançon

Femme tuée en pleine rue à Besançon le mari recherch "La victime a reçu plusieurs coups de couteau au niveau du torse et du cou
Manon Joubert | 02 Novembre, 2018, 10:52

Le parquet de Besançon a lancé mercredi un appel a témoins pour retrouver un Afghan de 38 ans, soupçonné d'avoir tué la veille son épouse en pleine rue.

Ce fait divers s'est déroulé, ce mardi après-midi, dans le quartier Saint-Ferjeux, à Besançon.

La trentenaire est décédée sur place.

"Le traitement de l'image établi formellement qu'il s'agit de son mari", précise le procureur de la République de Besançon, qui ajoute que "de gros moyens ont été déployées pour tenter de le localiser, sans succès pour le moment ".

Logée depuis près d'un an par cette association qui suit les femmes victimes de violences conjugales, Razia a été tuée en pleine rue à Besançon de plusieurs coups de couteau au torse et au cou alors qu'elle revenait de ses courses. D'après le procureur, une enquête en flagrance a été ouverte.

"Ce qui est inquiétant et me met en colère, c'est que cette femme avait déposé plainte à plusieurs reprises et sa vie lui a été arrachée", a relevé Laura porte-parole d'Osez le Féminisme Doubs qui se joindra à l'initiative de Solidarité Femmes. Des plaies réalisées "vraisemblablement avec une arme contondante" qui ont entraîné la mort très rapidement. Selon ses dires, il s'agissait d'une femme adorable et très bien intégrée. Elle voulait également suivre des cours d'autodéfense.