Mardi, 13 Novembre, 2018

Résultats midterms: poussée démocrate mais pas de "vague" anti-Trump

Edition numérique des abonnés Midterms US: 3 scénarios possibles pour les élections US de mi-mandat, et leur impact potentiel sur le Dollar
Manon Joubert | 10 Novembre, 2018, 00:41

Tous les deux ans, un tiers seulement des sièges sont mis en jeu. Ces dernières devraient en effet bénéficier des mesures de relance de l'économie chinoise ainsi que de facteurs politiques qui influencent le prix du pétrole, comme les sanctions contre l'Iran. Les femmes démocrates font une entrée en force à la Chambre, avec des élues des communautés hispaniques, africaines ou musulmanes.

Une commission budgétaire dirigée par M. Yarmuth chercherait également à réduire le déficit en rétablissant certaines des réductions d'impôt qui ont été signées par Trump lors de son premier mandat. La gauche américaine vient donc de mettre un terme à huit années de contrôle Républicain de la chambre basse du Congrès.

Et d'ailleurs, Donald Trump n'a pas manqué l'occasion. "Et ils ont perdu du terrain au Sénat", analyse le journal. Donald Trump a proclamé un "immense succès", lui, qui avait martelé que ces élections étaient un référendum sur sa présidence.

Concernant le Sénat, la performance fut au rendez-vous. Les républicains, de leur côté, ont conservé leur majorité au Sénat, qu'il pourraient même accroître d'un ou deux sièges. On peut s'attendre à une surveillance accrue de la façon dont les États-Unis interviennent en faveur des opprimés à l'étranger. Donald Trump revendique une victoire personnelle.

On ne se rappelle pas une élection de mi-mandat ayant suscité autant d'intérêt de ce côté de la frontière.

"On va avoir deux années compliquées avec une opposition assez féroce".

Cependant, il est impossible de savoir si le Parti démocrate cherchera collectivement à destituer M. Trump de ses fonctions - une manœuvre improbable étant donné que le Sénat américain reste contrôlé par les républicains. Aux État-Unis, c'est la Chambre des représentants qui vote le budget de l'État. Sans surprise, le président Trump s'est félicité d'"un grand jour " pour les républicains.

Les démocrates ont pris le pouvoir à la tête d'États cruciaux pour les républicains dans la victoire de Donald Trump en 2016 comme le Michigan, l'Illinois, le Wisconsin, le Kansas et le Nevada. Le point de vue de Marie-Cécile Naves, chercheuse associée à l'IRIS, sur les leçons de cette élection. Cet oiseau rare allait-il s'affirmer parmi les gouverneurs élus le mardi 6 novembre, nouveaux venus qui attirent traditionnellement les projecteurs des médias?

Donald Trump a crié victoire en commentant les résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis. Toutefois, il réussit à préserver et même à élargir sa majorité au Sénat, ce qui lui laisse d'importantes marges de manœuvre. Cela a-t-il fonctionné dans le cas de Trump?