Mardi, 13 Novembre, 2018

"En Liberté !", une comédie policière loufoque signée Pierre Salvadori

Max Fresnel | 02 Novembre, 2018, 10:59

En liberté! Comédie de Pierre Salvadori, avec Adèle Haenel, Pio Marmaï. Sans jamais se départir de sa petite musique fantaisiste, de ses dialogues savoureux et de son attachement à des personnages gentiment paumés, Pierre Salvadori évoque également des sujets un rien plus sensibles tels que le deuil, la prison ou la culpabilité.

Mélange très réussi de thriller déjanté et de comédie sentimentale, En liberté!

Car le réel, lui, est loin d'être aussi flamboyant. Après avoir assisté à l'inauguration d'une statue élevée à la gloire de son mari par la municipalité d'une de ces villes du sud-est où la limite entre flics et voyous peut être parfois poreuse, elle apprend inopinément que celui-ci n'était pas tout à fait l'homme qu'elle s'imaginait. Pio Marmaï, qui joue Antoine, est venu sur notre plateau pour en parler.

Non seulement, c'était un ripou mais il a, pour se couvrir, fait condamner un innocent à sept ans de prison dans une affaire de braquage de bijouterie, en fait une escroquerie à l'assurance. Tout cela, et bien d'autres choses, font de "En liberté!" un bijou. "On pense souvent que je suis obsédé par le mensonge, le masque, mais plus simplement c'est un des ressorts de la comédie et c'est aussi un ressort de la vie". Et ce afin de le rendre plus supportable aux êtres qu'ils chérissent comme à eux-mêmes. La belle troupe d'acteurs inclut Damien Bonnard en collègue transi d'amour et Audrey Tautou délicieusement poétique dans une scène de retrouvailles avec son compagnon fraîchement libéré. En impro (ré) visant la légende dorée de Santi quelle raconte chaque soir à son fils, Yvonne triture un passé fantasmé en fonction de ses affects du moment, modèle sa narration dune manière vengeresse irrésistible qui nest pas sans évoquer la façon dont François Merlin, pour se venger de ses déconvenues dans la réalité, règle son compte à sa créature de fiction Bob Saint Clar dans Le Magnifique (1973) de Philippe de Broca. Ils forment un couple de comédie que l'on a hâte de retrouver sur les écrans.