Mardi, 13 Novembre, 2018

Diplomatie. Bolsonaro va transférer l'ambassade du Brésil en Israël à Jérusalem

Des fèves de soya sont transvidées dans un camion à Campo Verde dans l'État de Mato Grosso au Brésil En 2017 le soya était le premier produit d'exportation brésilien
Napoleon Lievremont | 02 Novembre, 2018, 13:11

Jair Bolsonaro persiste et signe: le président élu du Brésil a déclaré à un journal israélien qu'il comptait déplacer l'ambassade de son pays en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, suivant les pas de Donald Trump. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a qualifié d'"historique " la décision du président élu du Brésil.

Le président Vladimir Poutine a félicité Jair Bolsonaro et exprimé selon un communiqué "sa confiance" dans le développement des relations entre la Russie et le Brésil, ainsi que dans la coopération entre Moscou et Rio de Janeiro aux Nations unies, au sein du G20 et des Brics, qui rassemble les "puissances émergentes" (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

" Comme nous l'avons déjà annoncé lors de la campagne, nous avons l'intention de transférer l'ambassade du Brésil de Tel-Aviv à Jérusalem, a annoncé M. Bolsonaro sur Twitter".

Jair Bolsonaro prendra ses fonctions le 1er janvier 2019 après avoir obtenu plus de 55% des voix face au candidat de gauche Fernando Haddad à l'issue d'une campagne qui a coupé en deux le plus grand pays latino-américain.

La question de l'emplacement des ambassades en Israël est particulièrement sensible.

Nous avons le plus grand respect pour le peuple d'Israël et pour le peuple arabe. L'immeuble abritait jusqu'ici le consulat américain dans la Ville sainte.

L'État hébreu considère toute la ville de Jérusalem comme sa capitale, alors que les Palestiniens aspirent à faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur État. Benjamin Nétanyahou deviendrait ainsi le premier Premier ministre israélien à se rendre au Brésil depuis la création du pays en 1948.

L'ambassade des États-Unis a été transférée de Tel-Aviv à Jérusalem le 14 mai dernier, avant que le Guatemala et le Paraguay annoncent vouloir emboîter le pas à Washington.