Mardi, 13 Novembre, 2018

Une petite île du Pacifique engloutie après un ouragan

Une île hawaïenne disparaît après le passage d’un ouragan L'île a aujourd'hui ét
Manon Joubert | 27 Octobre, 2018, 11:43

Non, ce n'est pas un remake du mythe de l'Atlantide, mais cela y ressemble à s'y méprendre. Une île hawaïenne a ainsi littéralement été rayée de la carte le 21 octobre après avoir été engloutie par les flots suite au passage de l'ouragan Walaka, l'un des plus dévastateurs jamais observés dans cette région isolée.

Le banc de sable d'East Island ne fait que quelques centaines de mètres de longueur et appartient à l'atoll baptisé "Banc de sable de la Frégate française", nom hérité de l'explorateur Jean-François de La Pérouse au XVIIIe siècle. Ce sont des scientifiques fédéraux qui se basent sur des images satellites de l'organisme public américain U.S. Fish and Wildlife Service qui en ont fait l'annonce lundi dernier. Il a été recouvert par les eaux, rapporte Honolulu Civil Beat. Le phoque moine d'Hawaï et la tortue verte, deux espèces marines en voie de disparition, vivaient sur cette île, rappelle RTL. "Je me suis dit 'oh, mon Dieu, elle a disparu!'", a notamment témoigné Chip Fletcher, climatologue à l'université d'Hawaï.

Des paroles guère optimistes alors que la montée des eaux, dues au changement climatiques, ne cesse d'alimenter les pires scenarii catastrophes.

"L'île avait probablement entre 1 000 et 2 000 ans", reprend Chip Fletcher, cité par Le Monde. " C'est une faille de plus dans le mur du réseau de la diversité des écosystèmes de cette planète qui est en train d'être démantelé ", tonne Chip Fletcher.