Lundi, 15 Octobre, 2018

Une faille de quelle taille — Facebook

50 millions de comptes Facebook affectés par une faille de sécurité 50 millions de comptes Facebook compromis - Stories
Napoleon Lievremont | 01 Octobre, 2018, 02:27

Ces outils ("tokens" en anglais) permettent aux usagers de se reconnecter automatiquement à leur compte. Et si la faille de sécurité a, semble-t-il et tel que le souligne le PDG du réseau social, Mark Zuckerberg, été réparée jeudi en fin d'après-midi, il n'empêche qu'il s'agirait d'une faille sans précédent. Il s'agit de l'équivalent d'une clé stockée dans l'appareil connecté à Facebook (application d'un téléphone ou navigateur internet sur un ordinateur) et qui évite à l'utilisateur de saisir son mot de passe à chaque fois qu'il revient sur le réseau social. Il a immédiatement tenu à rassurer en indiquant que l'entreprise prennait l'affaire avec le " plus grand sérieux " et a immediatement pris les mesures nécessaires pour protéger la sécurité des personnes. Nous nous efforçons de mieux comprendre ces détails - et nous mettrons à jour ce message lorsque nous aurons plus d'informations ou si les faits changent.

Les pirates "ont pu utiliser le compte comme s'ils en étaient les titulaires", a relevé Guy Rosen, en charge du "Management produit". Le régulateur est indépendant et le gouvernement doit rester neutre quant à ses décisions, mais il est de notre devoir de rappeler l'importance pour les Français d'être informés pour savoir s'ils ont été concernés ou non par cette faille. Ce qui explique pourquoi vous avez peut-être été déconnecté, sans pour autant avoir été victime du piratage.

Facebook a annoncé avoir découvert une nouvelle faille de sécurité qui permettait aux hackers de prendre le contrôle de 50 millions de comptes d'utilisateurs.

À en croire Le Monde, la faille se nichait dans le code informatique de la fonctionnalité "Aperçu de mon profil". Elle permet aux utilisateurs de voir comment est affiché le profil à certaines catégories dutilisateurs (amis, ne figurant pas dans la liste damis, personnes spécifiques dans sa liste damis).

Le FBI a ouvert une enquête.

La faille de sécurité survient à un moment délicat pour Facebook, qui a fait face à des critiques croissantes sur des questions telles que lingérence électorale étrangère aux États-Unis (notamment par les fake news), les discours de haine (aussi bien aux États-Unis quen Europe) et la confidentialité des données suite au scandale Cambridge Analytica. Elle permet de voir à quoi ressemble son profil lorsqu'il est visité par un tiers. Les données personnelles de ces comptes sont hautement compromises.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Facebook a précisé ce qu'il s'était exactement passé.