Mercredi, 14 Novembre, 2018

Paris : des élèves de maternelle soupçonnés de " viol en réunion "

Paris : enquête sur un possible Les faits se seraient produits dans la cour d'une école maternelle du 13e arrondissement
Manon Joubert | 13 Octobre, 2018, 01:02

Une main courante a été déposée au commissariat du XIIIe arrondissement de Paris pour des faits de viol en maternelle.

Sur le fond, les faits sont graves, dérangeants, mais sur la forme, rien ne dit qu'ils pourraient être matérialisés juridiquement.

Dans la foulée, la brigade des mineurs de Paris a été saisie de cette affaire de "viol en réunion".

Selon elle, une fillette scolarisée en moyenne section de maternelle a été victime de viol. Celle-ci aurait été isolée par trois camarades sous une structure de jeu, lesquels lui auraient retiré ses vêtements avant de pratiquer une "pénétration digitale ". La victime serait une petite fille de 4 ans et aurait été violée par des camarades du même âge. Une main courante a été déposée la semaine dernière au commissariat. Des faits qui remonteraient à mi-septembre, et auraient eu lieu dans la cour d'une école maternelle du même arrondissement, où est scolarisée la fillette. Reste à savoir selon elle "comment un groupe d'enfants, aussi jeunes, peut abuser d'un autre enfant sans qu'il n'y ait eu de prise de conscience du milieu éducatif ou parental". En effet, comme l'expliquait Le Parisien, la petite filler avait déjà été victime de tels actes à deux reprises l'an passé et, révèle l'hebdomadaire, "les parents d'un autre élève se sont manifestés auprès de la ligne téléphonique contre le harcèlement scolaire mise en place par le ministère de l'Education".

Le quotidien indique également que la direction de l'établissement, au courant des faits, aurait déconseillé aux parents de porter plainte. "Un pédopsychiatre sera présent, afin de mettre les mots de professionnels sur ce qu'il s'est produit", a déclaré au Parisien Jérôme Coumet, le maire socialiste de l'arrondissement.

Lire la suite sur LeParisien.frVidéo de l'homme empalé: deux enquêtes à Paris et NanterreIle-de-France: les ados écumaient le RER pour voler des portablesParis: "Il faut restaurer les trottoirs des Champs-Elysées " Paris: balcons, lumière et serre bioclimatique pour le "cube" de MontparnasseUne pizza à 40 €, sérieux?