Lundi, 22 Octobre, 2018

Meddy, 2 ans, retrouvé mort dans un bus scolaire en Martinique

Image d'illustration Image d'illustration. AFP
Manon Joubert | 08 Octobre, 2018, 03:29

C'est étonnant mais il n'y a aucune obligation légale pour le chauffeur de faire le tour de son véhicule lorsqu'il a terminé son trajet, mais en pratique la plupart des contrats passés entre les collectivités territoriales et les entreprises de transports imposent cette vérification.

Hier après-midi à Rivière-Pilote (Martinique), alors qu'il allait reprendre son service de ramassage scolaire, un chauffeur de bus a trouvé un petit garçon de 2 ans, inanimé sur l'une des banquettes de son autocar. S'il devait notamment déposer l'enfant devant son école, il semblerait que le petit garçon se soit endormi dans le bus et que le chauffeur ne se soit pas aperçu de sa présence. Celui-ci a alerté les secours tout en essayant de réanimer l'enfant, en vain. Le conducteur, âgé de 40 ans, a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. À l'issue de sa garde à vue, il a été mis en examen jeudi pour homicide involontaire.

Le procureur a ordonné des examens complémentaires après l'autopsie pour déterminer avec précision les causes de la mort. Il s'est aussi vu interdire de transporter des passagers après sa présentation à un magistrat instructeur.

Le procureur René Gaudeuil avait indiqué que Meddy était encore attaché à son siège, à l'arrière du bus, lorsqu'il a été retrouvé. Le corps de Meddy, 2 ans et dix mois, a été retrouvé vers 15h mardi par le chauffeur du bus à l'intérieur du véhicule, selon les premiers éléments recueillis sur place. "On le doit aussi à la famille", a déclaré le procureur Renaud Gaudeul, interrogé sur la radio RCI Martinique.