Lundi, 15 Octobre, 2018

L'UE rappelle à l'ordre la compagnie aérienne — Grève chez Ryanair

Ryanair Ryanair
Napoleon Lievremont | 01 Octobre, 2018, 04:39

L'association de pilotes allemands, Vereinigung Cockpit, a en effet annoncé qu'elle rejoignait l'action qui se déroulera en Belgique, en Italie, en Espagne, au Portugal, aux Pays-Bas.

P lus de 2.150 vols, 90% de notre programme, fonctionneront normalement sur les 2.400 prévus en Europe, a assuré Ryanair vendredi, en tentant de minimiser l'impact de la grève chez les pilotes et personnels de cabine qui réclament de meilleures conditions de travail. Ryanair précise que tous les clients concernés ont été prévenus par courrier électroniques et SMS depuis mardi.

Ryanair emploie des salariés à travers l'Europe sous des contrats de droit irlandais, mais certains syndicats réclament à ce qu'ils bénéficient de contrats locaux soumis au droit de leur pays d'activité.

La compagnie aérienne low cost Ryanair a revu à la baisse le nombre de vols annulés vendredi, jour de grève lancé par des syndicats d'hôtesse de l'air et stewards dans cinq pays européens. Pour la Commission européenne, "ce n'est pas le pavillon de l'avion qui détermine la loi applicable". "C'est l'endroit d'où les travailleurs partent le matin et reviennent le soir, sans que l'employeur ait à couvrir les frais", insiste-t-elle, soulignant que le marché " n'est pas une jungle ".

VNV a par ailleurs annoncé qu'il comptait poursuivre Ryanair en justice, pour avoir, selon lui, fait venir des pilotes belges pour casser la grève. Mercredi, Ryanair annonçait l'annulation de 6 vols en Belgique.

La compagnie aérienne à bas coût a été frappée par plusieurs grèves depuis cet été, point culminant d'une grogne sociale endémique depuis un an et qui l'a contrainte à engager des négociations avec des syndicats ces derniers mois, ce qu'elle avait refusé de faire pendant ses 30 premières années d'existence.

Cet été, la compagnie a subi deux vastes mouvements d'arrêt du travail de ses employés coordonnés dans plusieurs pays européens: chez les personnels de cabine fin juillet (600 vols annulés et 100.000 passagers touchés) puis chez les pilotes au coeur du mois d'août (400 vols annulés et 55.000 passagers touchés).

Au total, près de 250 vols devraient être annulés, ce qui représente environ 10% des trajets prévus vendredi.

La compagnie a toutefois conclu plusieurs accords sociaux avec des syndicats dernièrement, notamment au Royaume-Uni et en Irlande, acceptant des augmentations de salaires et des améliorations des conditions de travail.