Lundi, 15 Octobre, 2018

L'Europe remporte la Ryder Cup au bout du suspense — Golf

Coupe Ryder: Molinari et Fleetwood s'imposent pour l'Europe L'Europe frappe fort face à «l'armada» américaine
Mickael LaFromboise | 01 Octobre, 2018, 00:27

L'Europe s'est imposée face aux Etats-Unis lors de la 42e édition de la Ryder Cup, dimanche 30 septembre au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines, en banlieue parisienne. La remontée américaine n'a pas suffi!

Sauf que le tableau officiel d'affichage, à ce moment-là, n'avait pas encore pris en compte les deux demi-points d'ores et déjà assurés sur les parties de Francesco Molinari face à Phil Mickelson et d'Henrik Stenson face à Bubba Watson.

Le terrible 4-0 de vendredi après-midi. En cause, une formation américaine qui a rapidement entamé sa remontée pour opérer un rapproché spectaculaire: à 16 heures, et alors qu'un tiers des simples était joué, le score n'était plus que de 10,5 à 9,5! L'Espagnol Jon Rahm avait auparavant battu Tiger Woods, et le Danois Thorbjorn Olesen avait dominé Jordan Spieth.

Tony Finau a lui totalement surpassé l'Anglais Tommy Fletwood, offrant une victoire qui place les Américains, pourtant dans une position très inconfortable en début de matinée, à un petit point de l'Europe. Comme un symbole, c'est lui qui a apporté le 14e point, celui de la victoire, quelques instants après le succès de Ian Poulter sur Dustin Johnson (2UP). A l'arrivée, l'Europe s'impose presque confortablement, 17,5 à 10,5. Un succès fêté dans la liesse par l'Italien avec des supporteurs déchaînés! Il faut remonter à 2010 pour retrouver trace d'une victoire de l'Américain dans un match de Ryder Cup. Peut-être un hommage à Seve Ballesteros, à qui il pouvait dédier son nouveau record: 25,5 points ramenés en Ryder Cup, du jamais vu des deux côtés de l'Atlantique.

Les Américains, vainqueurs de la dernière Ryder Cup en 2016 à Hazeltine, n'ont plus remporté ce trophée sur le sol européen depuis 25 ans.