Lundi, 22 Octobre, 2018

Le siège de SOS Méditerranée envahi par des identitaires — Aquarius

Le navire humanitaire Aquarius arrive au port de Marseille Les locaux de SOS Méditerranée envahis par des identitaires
Max Fresnel | 09 Octobre, 2018, 01:26

Pour le PCF section Corse-du-Sud, cette mobilisation citoyenne prend une grande ampleur et montre bien que les européens aspirent à la fraternité, à l'humanité et à l'accueil digne de ces personnes risquant la mort dans leur périple, pendant que le gouvernement français ferme les yeux et les laisse aux mains des passeurs.

Fin avril, une centaine de militants de Génération identitaire avaient ainsi bloqué symboliquement le col de l'Echelle (dans les Alpes et frontalier de l'Italie) pour marquer leur hostilité à l'entrée de migrants en France. Les forces de l'ordre, immédiatement contactées se sont rapidement rendues sur place, ont évacué et arrêté les intrus et prêté assistance au personnel sous le choc.

"Le siège de @SOSMedFrance à #Marseille a été attaqué ce vendredi par une dizaine de militants identitaires. Le personnel de @SOSMedFrance est sain et sauf, mais sous le choc", a réagi l'ONG sur son compte Twitter. Des vidéos sur lesquelles on pouvait lire "SOS Méditerranée complice du trafic d'êtres humains".

L'association qui affrète l'Aquarius, avec Médecins sans frontières, est menacée de perdre le pavillon panaméen de son navire.

Je me rends au siège de #Marseille de @SOSMedFrance.

Le leader de La France insoumise et député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon a aussi pris part au cortège marseillais qui a réuni 3500 personnes. L'association a lancé un appel à tous les États européens pour leur demander un pavillon " explique Sophie Rahal, la porte-parole de l'association interrogée par France 24".

Les 22 militants ont été placés sous contrôle judiciaire avec "interdiction de paraître à Marseille" et "interdiction d'entrer en relation avec un membre de SOS Méditerranée".

L'association "SOS Méditerranée" - qui effectue des sauvetages humanitaires - appelle à une "vague orange" ce samedi dans toute l'Europe pour soutenir le secours en mer des migrants.