Lundi, 22 Octobre, 2018

La victoire de D.Trump — Juge Kavanaugh

Le juge Brett Kavanaugh et le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 9 juillet 2018 à Washington Le juge Brett Kavanaugh et le président américain Donald Trump à la Maison Blanche le 9 juillet 2018 à Washington
Manon Joubert | 09 Octobre, 2018, 01:34

"Je me tiens devant vous aujourd'hui après une formidable victoire pour notre Nation, pour notre peuple et pour notre bien-aimée Constitution", a déclaré le président américain sous les acclamations de la foule.

Il n'y aura pas eu de coup de théâtre de dernière minute: le juge américain Brett Kavanaugh a été confirmé samedi comme neuvième juge de la Cour suprême par le Sénat.

Le Sénat américain a voté samedi à 50 voix contre 48 voix pour faire du juge Brett Kavanaugh le prochain juge de la Cour suprême des États-Unis, concluant une intense bataille.

Un millier de manifestants ont passé la journée de samedi devant la Cour suprême, située à quelques dizaines de mètres du Capitole. Après le scrutin, ils ont frappé de colère à la porte du bâtiment de marbre blanc, obligeant la police à intervenir.

La police a fini par évacuer dans le calme les manifestants ayant franchi les barrières, qui avaient les poignets entravés à la descente des escaliers et ont été mis à l'écart, selon un journaliste de l'AFP.

Le vote du Sénat a été perturbé par des manifestants présents dans la salle qui ont crié "shame" ("honte") à plusieurs reprises. La républicaine de l'Alaska Lisa Murkowski, qui avait annoncé qu'elle voterait non, s'est, elle, finalement abstenue. "L'élue, qui remettra son mandat en jeu en 2022, s'est pourtant attiré les foudres du président". "Elle ne s'en remettra pas".

Le juge Kavanaugh devrait prêter serment dans les jours suivants et rejoindre la plus haute juridiction des Etats-Unis, qui vérifie la constitutionnalité des lois et arbitre les conflits les plus épineux de la société américaine (droit à l'avortement, peine de mort, encadrement des armes à feu, mariage homosexuel, protection de l'environnement.).

Pendant la campagne présidentielle, Donald Trump avait promis de faire basculer la Cour suprême.

La confirmation tumultueuse du juge Kavanaugh est intervenue dans une Amérique politiquement très polarisée et mobilisée par le mouvement MeToo sur la question des agressions sexuelles.

Mais la candidature de Brett Kavanaugh, un brillant magistrat formé à l'université de Yale, a déraillé quand une femme l'a accusé mi-septembre d'une tentative de viol remontant à une soirée entre lycéens en 1982.

Lors d'une audition au Sénat suivie par vingt millions d'Américains, Christine Blasey Ford, universitaire de 51 ans, s'est dite sûre "à 100%" d'avoir été agressée par M. Kavanaugh alors qu'elle n'avait que 15 ans et lui 17.

Les avocats de Mme Ford ont eux estimé que ce rapport n'était pas "significatif", car ni Mme Ford ni le juge Kavanaugh n'ont été interrogés. "Très excitant!", a-t-il tweeté. "Nous bénéficions d'un dynamisme que l'on n'avait pas vu depuis des années". L'opposition démocrate a appelé à une mobilisation nationale en espérant reprendre le contrôle du Congrès.