Mercredi, 14 Novembre, 2018

La version de Jonathann mise à mal — Meurtre d'Alexia Daval

En un an Jonathann Daval a changé quatre fois de version face aux enquêteurs En un an Jonathann Daval a changé quatre fois de version face aux enquêteurs. AFP SEBASTIEN BOZON
Manon Joubert | 23 Octobre, 2018, 00:38

Tout d'abord, ils ont retrouvé au domicile du mari de la victime une bombe aérosol entamée et dénuée de bouchon.

[Mis à jour le 22 octobre 2018 à 11h08] Il s'agit d'un élément crucial de l'affaire Daval, resté en suspens depuis la mort d'Alexia, en octobre 2017. Les gendarmes ont, en effet, fait le lien entre un capuchon retrouvé sur les lieux du crime et une bouteille d'aérosol - de la mousse de polyuréthane expansive - découverte lors des perquisitions au domicile du couple et dont le bouchon était manquant.

Il y a près d'un an, le corps d'Alexia Daval était découvert partiellement calciné, dans un bois de Haute-Saône. Ces derniers disposent actuellement de deux nouveaux éléments troublants, révèle Le Parisien. Un expert cité par Le Parisien, toujours, incite à la prudence car selon lui, le polyuréthane, s'il a été consumé, ne laisse aucune trace. L'expert se refuse toutefois à toute conclusion formelle car "la thèse d'une mise à feu à l'aide de polyuréthane n'est pas vérifiable techniquement". Il s'est petit à petit dédouané de toute responsabilité, accusant désormais son beau-frère Grégory Gay de l'étranglement, quand lui-même ne serait qu'un simple exécutant au service d'un complot de sa belle-famille.

Qui a tenté de brûler le corps d'Alexia? Selon les tests réalisés par les enquêteurs, le contenu de la bombe aurait très bien pu permettre à son propriétaire de "couvrir les zones de brûlures décrites par les médecins légistes", au bassin, sur la jambe gauche et au cou, indique l'expertise citée par le quotidien francilien.

Incarcéré et mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Daval a plusieurs fois changé de version devant les enquêteurs.