Mardi, 13 Novembre, 2018

La mort de Philippe Gildas, c'est Nul!

Philippe Gildas et son ami Pierre Lescure ont travaillé ensemble sur le projet de NPA Philippe Gildas et son ami Pierre Lescure ont travaillé ensemble sur le projet de NPA
Max Fresnel | 29 Octobre, 2018, 17:35

Celui qui nous a quitté à l'âge de 82 ans était devenu emblématique d'une certaine télévision que beaucoup ont oublié qu'il a bien sûr eu une carrière avant Canal+.

En 1987, l'aventure Nulle part ailleurs débute sur l'antenne de Canal avec aux commandes Philippe Gildas, accompagné d'Antoine de Caunes de 20 ans son cadet. Il a aussi présenté la matinale d'Europe 1 dans les années 1970 et créé le Top 50.

"C'est avec une immense tristesse que nous apprenons la disparition de Philippe Gildas. Ma sœur, Yvette, était vendeuse à la librairie chez la marraine de Philippe, elle le croisait de temps en temps quand il venait voir sa tante, une femme formidable qui aidait les gens en difficulté ". Le journaliste et présentateur a marqué l'histoire de la télévision pour toute une génération.

Maryse Gildas se souvient de leur "rencontre professionnelle". "C'était quelqu'un qui avait une curiosité à 360 degrés et qui était indépendant ce qui, dans notre métier, est une qualité fondamentale". Pas seulement parce qu'il s'est longtemps laissé chambrer avec bonne humeur pour sa petite taille.

Philippe Gildas (à droite) et Jean-Pierre Elkabbach (au centre) en discussion avec Pierre Mauroy, alors Premier ministre du gouvernement français. "Moi je n'étais pas dans cet état d'esprit à ce moment-là". Avant cela, il fut dans les années 70-80, l'une des grandes voix d'Europe 1. "Il était très marié", explique l'ex-animatrice, qui, elle, venait d'être quittée.

De nombreuses autres personnalités médiatiques se sont exprimées sur Twitter. La création existe encore, mais pas sur les grandes chaînes, plutôt sur le web car aujourd'hui on ne fait pas tout de suite ses armes a la télévision. Ce combat contre la maladie, Philippe Gildas l'a mené avec son épouse mais aussi avec "ses fils" et "la fille" de Maryse Gildas, a précisé cette dernière sur Europe 1. "Il nous manquera", a tweeté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. "On ne se connaissait pas plus que ça".