Lundi, 22 Octobre, 2018

Football. Accusé de viol, Cristiano Ronaldo est retiré du site EA Sports

Max Fresnel | 09 Octobre, 2018, 03:22

Paulo Dybala fait partie de ceux qui pourront dire qu'ils ont joué à la fois avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi dans leurs carrières. Visé par une enquête sur des accusations de viol remontant à 2009, la star portugaise du football vit de fortes turbulences.

Et à l'approche du match, la presse sportive italienne, qui était jusque-là restée très discrète sur cette affaire, a rappelé que cette rencontre face à l'Udinese, modeste 14e du championnat d'Italie, ne pouvait pas être tout à fait comme les autres. Alors que la Juventus, où évolue CR7 depuis cet été, a immédiatement apporté son soutien au joueur, le club turinois a ainsi vu son titre perdre pas moins de 10% de sa valeur, ce vendredi à la bourse de Milan. Les conséquences médiatiques de l'affaire s'enchaînent, de quoi préoccuper deux de ses principaux sponsors. "Car après avoir brièvement effacé l'image de Cristiano Ronaldo de FIFA 19 dont il est l'ambassadeur, EA Sports l'a remise, ce dimanche, sur les supports du jeu qu'elle édite, tel que l'ont remarqué plusieurs médias spécialisés".

"Nous suivons la situation de près car nous attendons des sportifs qui sont en couverture de nos produits et de nos ambassadeurs qu'ils se comportent d'une manière conforme aux valeurs d'EA", explique le groupe américain dans un communiqué où il juge les accusations contre le Portugais "préoccupantes".

Pour le joueur et la Juventus, la communication a dans ce contexte été délicate. Peu après, Cristiano Ronaldo a vigoureusement démenti en twittant: "Le viol est un crime abominable qui va à l'encontre de tout ce que je suis et de ce que je crois".

Une vidéo de l'entraînement montrant l'attaquant de 33 ans exulter après un but et titrée "Ronaldo trouve la cible" n'a pas été mieux accueillie.

Du côté de Nike, qui avait conclu avec Cristiano Ronaldo un contrat "à vie", comme elle l'avait fait avec les basketteurs Michael Jordan et LeBron James, l'heure est également aux mesures de précaution.

Ronaldo était suspendu en Ligue des champions mardi contre les Young Boys de Berne (3-0).