Lundi, 22 Octobre, 2018

Ficher ses cadres, la belle "connerie" de Force ouvrière — Polémique

Plus d'une centaine de responsables de Force ouvrière ont été fichés dans un document interne révèle Le Canard Enchainé.Plus
Napoleon Lievremont | 11 Octobre, 2018, 03:02

"Nombre de commentaires sont pour le moins colorés: " bête ", " mauvais ", " faux " ou encore " trop intelligent pour le faire entrer au bureau confédéral ". Et au contraire, d'autres sont qualifiés d'"intègre", de "brillant mais pas fiable" ou de "trop intelligent pour entrer au bureau confédéral". 126 responsables " du syndicat. "Cet épais fichier a été constitué en octobre 2016 par des proches de Pascal Pavageau, le nouveau patron de FO, alors en lice pour remplacer Jean-Claude Mailly", explique l'hebdomadaire satirique.

Outre les quolibets et qualificatifs insultants, allant jusqu'à "mafieux" ou encore "voleurs dans les portefeuilles", le document fait aussi état de l'orientation politique de certains de ces responsables syndicaux ou de leur lien supposé avec la franc-maçonnerie.

"C'est une belle connerie et d'une grave erreur a déclaré Pascal Pavageau, secrétaire général de FO au Canard enchaîné".

Pascal Pavageau, le secrétaire de Force ouvrière (FO), le 17 janvier 2018 à Paris. C'est sidérant à la fois sur le principe, constituer un fichier, sans parler des annotations qui y figurent. Dont l'une, explique-t-il sur RTL, dans laquelle il serait "traité d'homophobe". "Pour moi, c'était un mémo, de l'ordre de la prise de notes, mais je n'avais jamais vu ni avalisé le résultat, qui est truffé d'âneries, de raccourcis", a-t-il déplorer avant de poursuivre: "On se préparait pour le congrès, j'avais demandé à mes collaboratrices de former deux personnes que j'envisageais de nommer, en interne, en charge de l'organisation". Mais il a jugé que " c'est révélateur de quelque chose " sur son successeur.