Mercredi, 14 Novembre, 2018

Comptes de campagne de Mélenchon: Sophia Chikirou entendue par les enquêteurs

Jean-Luc Mélenchon hier à la sortie de son audition par la police.  AFP Jean-Luc Mélenchon hier à la sortie de son audition par la police. AFP
Manon Joubert | 23 Octobre, 2018, 00:50

On comprend mieux dès lors la dizaine de perquisitions simultanées au domicile du leader de la France insoumise et aux sièges de ses différents partis, ainsi qu'aux domiciles de ses principaux collaborateurs. Et le député de Marseille de dénoncer, au-delà des violations du secret de la procédure, une "coordination politico-médiatique" qui serait menée à son encontre.

Dans une enquête publiée vendredi, franceinfo est revenu sur ce dossier en évoquant des facturations de Mediascop "très élevées", pour un montant total de près de 1,2 million d'euros, "soit 11% du budget total de la campagne".

Critiqué depuis plusieurs jours pour son ton colérique et ses emportements, il a reconnu: "Bien sûr on peut être excessif et il peut arriver qu'on commette ici et là une erreur ou une autre", s'excusant ensuite auprès de la journaliste de Toulouse dont il s'était moqué de l'accent (lire ci-contre).

Mais pour Jean-Luc Mélenchon, "toutes ces enquêtes sont déclenchées sur l'initiative de gens politiquement engagés", en particulier Jean-Guy de Chalvron, l'un des deux rapporteurs de la Commission chargés de vérifier les dépenses du candidat LFI, déjà poursuivi pour dénonciation calomnieuse par LFI.

V oilà le début du nouveau ministre de l'Intérieur (Christophe Castaner) et du ministre de la Justice (Nicole Belloubet), voilà ce qu'ils sont en train de faire dans tout le pays, pour intimider et faire peur: lors de la perquisition mardi à son domicile parisien, Jean-Luc Mélenchon a filmé la scène avec son portable pour la diffuser en direct sur Facebook et exprimer ses protestations. Sibyle Veil, présidente-directrice générale de Radio France, apporte sur Twitter son "soutien" aux journalistes et "salue leur professionnalisme et la qualité de leur travail d'investigation".

France Inter Le point commun entre: les dérapages financiers et verbaux de Jean-Luc Mélenchon, Johnny Hallyday en platine et Pamela Anderson? La Société des journalistes s'interroge: "Que répondre à tels propos?" Ciblé par une perquisition des forces de l'ordre cette semaine pour l'affaire de ses comptes de campagne, il a aussi dû faire face aux révélations du site d'information Médiapart sur sa vie privée. Le leader de la France Insoumise a répliqué avec la vigueur et la colère aux accusations de surfacturation dont sa campagne présidentielle fait l'objet. Vendredi 19 octobre, Franceinfo publiait une enquête sur l'existence potentielle de surfacturations pendant la campagne électorale de Jean-Luc Mélenchon. La réponse de l'animateur ne se fit pas attendre: " Jean-Luc Mélenchon ment.

Une remise en cause de Jean-Luc Mélenchon en tant que chef du parti n'est pas d'actualité pour ces militants qui préfèrent le terrain et préparer les élections européennes dans sept mois.

La vie privée de M. Mélenchon ne nous a jamais intéressé. Plus globalement, l'élu s'en était pris vendredi à l'ensemble des médias qui reprenaient ces informations comme des "animaux": "C'est comme les moutons, il y en a un qui court alors tous les autres courent derrière".