Mercredi, 19 Septembre, 2018

Un automobiliste fonce sur des piétons, deux personnes légèrement blessées — Nîmes

La police scientifique s'est rendue sur place La police scientifique s'est rendue sur place. HOCINE ROUAGDIA
Manon Joubert | 15 Septembre, 2018, 01:55

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 1h du matin, un automobiliste a foncé sur une cinquantaine de clients d'un bar, L'Instant T, situé rue Racine, près de la Maison Carrée. Si elles ont été touchées aux membres inférieurs et hospitalisées, leur pronostic vital n'était pas engagé. Dispositif de sécurité renforcé pour la féria Le procureur de la République Éric Maurel, qui s'est rendu sur place, a expliqué que l'automobiliste, qui avait tenté de fuir, avait été interpellé et molesté par la foule. Le procureur ajoute qu'il a été hospitalisé, se trouvant dans un état de "relative confusion mentale" lors de son interpellation.

Cet homme n'apparaît pas dans les documents anti terroristes en notre possessionLa piste anti-terroriste semble écartée. Intérrogés par l'AFP, plusieurs témoins affirment qu'il aurait crié "Allahou akbar". L'auteur des faits devrait être placé en garde à vue rapidement. L'individu est inconnu de la police pour des faits de radicalisation, indique à L'Express une source proche de l'enquête, qui précise que le trentenaire est néanmoins détenteur d'un casier judiciaire "pour des petits délits".

Si le parquet antiterroriste n'a pas été saisi, une enquête est ouverte pour tentative d'homicide volontaire a été confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Montpellier. Lorsqu'il a été interpellé, le suspect tenait des propos incohérents et a été transporté au CHU de Nîmes. Vers 1h30, alors que les rues de la ville sont encore animées par le début des festivités de la feria, l'homme d'une trentaine d'années a percuté les barrières anti-intrusion.