Mercredi, 14 Novembre, 2018

Nyssen veut la déconnecter du téléviseur — Redevance TV

Redevance TV : la ministre veut qu’elle soit Françoise Nyssen souhaite un"débat sur la contribution à l'audiovisuel
Max Fresnel | 15 Septembre, 2018, 02:02

Cette taxe permet de financer l'audiovisuel public français, à savoir les chaînes du groupe France Télévisions, Arte mais également les radios publiques. Françoise Nyssen, ministre de la Culture, souhaite que la redevance soit " déconnectée de la détention d'un téléviseur ". La " contribution à l'audiovisuel public ", plus connu sous ancien nom de redevance télé, est liée à la détention d'un téléviseur et prélevée en même temps que la taxe d'habitation.

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a annoncé vendredi 14 septembre vouloir réformer la contribution à l'audiovisuel public.

Elle se fixe comme objectif de faire adopter cette réforme d'ici 2020 dans le cadre du projet de loi de finances qui sera présenté dans un an.

Ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement soulève la question de la réforme de cette redevance puisque François Hollande était déjà, en 2014, favorable à un élargissement sur les supports numériques. Mais la situation change, notamment chez les jeunes actifs qui sont de plus en plus nombreux à se passer d'un écran télévisé pour consommer des contenus audiovisuels directement sur PC, tablette ou smartphone. Vu que le service public est aujourd'hui totalement accessible à travers les outils numériques, sa volonté a du sens. L'ex-patron de Radio France, Mathieu Gallet, avait ainsi proposé qu'elle soit élargie à tous les foyers fiscaux, mais en réduisant légèrement son montant (139 euros actuellement).