Mercredi, 19 Septembre, 2018

Le chanteur Rachid Taha est mort à l'âge de 59 ans

Rachid Taha sur scène à Prague en 2013 Rachid Taha sur scène à Prague en 2013. Vit Simanek AP SIPA
Max Fresnel | 13 Septembre, 2018, 01:54

Le chanteur de raï Rachid Taha est décédé cette nuit à l'âge de 59 ans d'une crise cardiaque dans son sommeil à son domicile parisien, rapporte Le Parisien. Il incarnait un idéal, une fraternité en actes, combative et militante. "Quelle tristesse.! RIP l'ami", a réagi le producteur Pascal Nègre sur Twitter. Figure de la France Black-Blanc-Beur, il avait marqué la musique en mêlant les influences de son Algérie natale avec des sonorités plus rock.

Après la séparation de son groupe, Rachid Taha avait enchaîné plusieurs albums formidables où il entremêlait musique électronique et orientale. Sorti en 1986, trois ans après la Marche pour l'égalité et contre le racisme en France, ce titre réinterprété et un brin ironique fait un pied de nez à l'intégration.

Une chanson illustra l'engagement qui caractérisa Taha jusqu'au bout. Il avait repris avec son groupe Carte de séjour le classique Douce France de Charles Trénet.

Cette même année, Rachid Taha lance le collectif 1, 2, 3 Soleils avec Khaled et Faudel. Deux ans plus tard, il reçoit une Victoire de la musique pour l'ensemble de sa carrière. L'interprète de Rock el Casbah a sorti dix albums et préparait actuellement un nouveau disque, qui devait sortir l'année prochaine.