Vendredi, 16 Novembre, 2018

L'absentéisme des salariés français en augmentation en 2017

Le taux d'absence des salariés du privé s'est élevé en moyenne à 4,72% en 2017 en hausse par rapport à 2016 Le taux d'absence des salariés du privé s'est élevé en moyenne à 4,72% en 2017 en hausse par rapport à 2016 - Thomas_EyeDesign
Napoleon Lievremont | 07 Septembre, 2018, 01:47

Le taux global de l'absentéisme en France en 2017 a repris sa progression, passant de 4,59% en 2016 à 4,72% en 2017.

Cela représente, en moyenne, 17,2 jours d'absence par an et par salarié, contre 16,8% en 2016.

Les femmes sont plus exposées avec un taux de 5,30% contre 3,54% pour les hommes. Les femmes sont par exemple plus souvent absentes que leurs congénères masculins, car plus souvent placées sur des postes qui les exposent à des problèmes de santé comme des maladies chroniques ou des tendinites. Il a atteint son plus haut niveau depuis dix ans. Les salariés français sont de plus en plus absents. Il est particulièrement élevé - et en augmentation - dans ceux de la santé (5,31% contre 5,04% en 2016) et du commerce (4,86% contre 4,30% en 2016), mais reflue dans les services (4,84% contre 5,48%).

L'étude révèle également une forte disparité entre les classes d'âge.

Arrêts maladies, absences pour maladies professionnelles, accidents du travail ou absences injustifiées.

"Ces régions présentent des taux de chômage élevés et la crainte de ne pas retrouver un emploi freine les salariés à partir d'un emploi insatisfaisant", analyse le baromètre avant de rappeler que "l'insatisfaction d'un poste augmente l'absentéisme".

C'est en Corse que la hausse est la plus importante avec 6,99%, devant l'Occitanie (5,50%), le Grand-Est (5,06%) et la Normandie (4,90%).