Mercredi, 19 Septembre, 2018

La ministre des Sports Roxana Maracineanu l’affirme : "Personne ne perdra son emploi"

La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu La nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu. REUTERS Philippe Wojazer
Napoleon Lievremont | 13 Septembre, 2018, 02:29

Roxana Maracineanu est sortie d'une réunion à Matignon lundi matin en assurant qu'aucun des 1.600 conseillers techniques sportifs (CTS), dont font partie les DTN, "ne perdra son emploi".

Vendredi, l'AFP a révélé le contenu d'une lettre de cadrage envoyée le 26 juillet par Matignon à la ministre des Sports Laura Flessel, que Roxana Maracineanu a remplacée lors du remaniement ministériel mardi dernier. Dans le courrier, Matignon compte "sur une transformation du mode de gestion des conseillers techniques sportifs (CTS)", les cadres d'Etat mis à la disposition des fédérations, "et sur la réduction de leur nombre, ainsi que sur une rationalisation des services déconcentrés".

Il y exigeait un déplafonnement des taxes sur les jeux, les paris sportifs et les droits télés dévolues au sport afin d'assurer la future agence d'un budget de départ de 400 millions d'euros, équivalent à celui du ministère. Pour l'année 2018 déjà, le ministère des Sports a dû composer avec une enveloppe en baisse de 1,1%.

"C'est une annonce très brutale et ce ne sont pas les bons mots qui ont été employés", a réagi Roxana Maracineanu, la nouvelle ministre des Sports, dimanche 9 septembre. Une nouvelle Agence nationale du sport devrait être créée en 2019 pour piloter le haut niveau et le sport pour tous, avec une gouvernance partagée entre Etat, mouvement sportif et collectivités territoriales.

Concédant que le dossier lui était "tombé un peu dessus", la ministre a également confié être "en train de chercher des solutions", avant de préciser: "Je pense que cet objectif n'a pas été clairement exprimé (.), c'était uniquement un document de travail interne". Concernant la question purement financière, la ministre semblait rassurée sur les intentions du chef de gouvernement: "Il [Édouard Philippe] m'a assuré de sa volonté d'avoir un budget du sport à la hauteur des enjeux".

La nouvelle ministre des sports Roxana Maracineanu aurait sans doute souhaité meilleur contexte pour fêter le retour des Bleus champions du monde au Stade de France.

Lundi, Roxana Maracineanu a aussi rencontré le directeur de l'Association des directeurs techniques nationaux (AsDTN), Philippe Bana.

L'annonce a eu l'effet d'une bombe dans le milieu du sports français.

Dans son communiqué, Matignon indique lundi que "leur mode de gestion doit être modernisé, leur rôle au sein des fédérations (.) retravaillé avec le mouvement sportif", et que "leur statut doit être ré-interrogé".

Concrètement, il s'agirait de transférer aux fédérations sportives les plus riches la gestion de leurs CTS. "L'un des objectifs est de donner plus de responsabilités, de moyens et d'autonomies aux fédérations sportives pour leur permettre de développer le haut niveau, animer le réseau des clubs et associations sportives", a affirmé de son côté Edouard Philippe dans un communiqué. "Dès aujourd'hui, j'engage une concertation dont je présenterai les résultats au Premier ministre fin octobre".