Mardi, 13 Novembre, 2018

Deux nouvelles défections chez Tesla, l'action plonge

Un vendeur à découvert dépose une plainte en nom collectif contre Tesla et Elon Musk Bloomberg Getty Images
Napoleon Lievremont | 10 Septembre, 2018, 02:09

Ce dimanche 9 septembre 2018, Christopher Quarez, dans sa chronique "Les insolites de Quarez", nous montre le dérapage d'Elon Musk qui a fumé du cannabis lors d'une interview. Elon Musk a décidé de remanier une partie de la direction de l'entreprise en nommant entre autres un président en charge des activités automobiles.

Cette information faisait chuter le titre Tesla à Wall Street où il perdait plus de 8 % dans les échanges électroniques de préséance.

L'US Air Force aurait réagi négativement à la diffusion d'une vidéo montrant le PDG de Tesla Inc.et de SpaceX, Elon Musk, fumer un joint de marijuana et boire du whisky en plein direct, peut-on lire sur le site d'information américain The Verge, se référant à un responsable de l'armée de l'air.

"Je ne fume presque jamais d'herbe".

Confiant que ses pensées consistent en une "explosion sans fin", il a multiplié les sorties sur des sujets très éparses et Elon Musk, confronté aux difficultés de son entreprise et critiqué pour ses frasques, a notamment fait part de sa situation délicate. "Je trouve que ce n'est pas bon pour la productivité, c'est un peu l'inverse d'une tasse de café".

"Il n'y a pas d'enquête ouverte pour le moment". Ce dernier l'avait menacé de poursuites judiciaires. Cela coïncide avec une série d'événements déclenchés par un tweet du charismatique patron Elon Musk, évoquant un possible retrait de la cote et assurant qu'il avait le financement pour réaliser cette opération.

Ces déclarations ont engendré une tempête autour du groupe, le gendarme de la Bourse, la SEC, ouvrant une enquête.

Une plainte a été déposée jeudi contre le patron de Tesla Elon Musk, accusé d'avoir voulu manipuler les cours de la Bourse par des messages sur le réseau social Twitter.

Tesla doit également composer avec des départs sans précédent de managers, près d'une cinquantaine lors des deux dernières années.

La baisse de l'action s'explique aussi par l'annonce ce matin du départ d'un dirigeant, son chef comptable, moins d'un mois après son recrutement, en raison de la médiatisation accrue autour du constructeur de véhicules électriques.

Gabrielle Toledano, la directrice des ressources humaines, a également quitté le groupe, a-t-elle indiqué elle-même à l'agence Bloomberg News.