Mercredi, 19 Septembre, 2018

"Ce genre de message me donne de la force" — Cécile Djunga

Victime d'insultes racistes et très émue Cécile Djunga humoriste et présentatrice météo lance un #BalanceTonCon VIDEO. Une présentatrice météo belge dénonce, en pleurs, les messages racistes dont elle est la cible
Max Fresnel | 07 Septembre, 2018, 00:55

Un message haineux de plus qui a eu l'effet de la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour Cécile Djunga.

Après #balancetonporc, elle invite les internautes à "balancer son con" sur les réseaux sociaux. Mercredi soir 5 septembre, la jeune femme a dénoncé le racisme dont elle est victime depuis qu'elle passe à la télévision.

"Si vous voulez rire, j'en ai une bonne". "Une dame a téléphoné à la météo pour dire que j'étais trop noire, qu'on ne voyait rien à l'écran, qu'on ne voyait que mes vêtements et que je ne passais pas bien à la télé parce que j'étais trop noire et qu'il fallait me le dire", confiait celle qui fait la pluie et le beau temps depuis un an sur la RTBF. "Je viens de l'apprendre, ça m'a d'abord fait beaucoup rire, mais en fait je suis partagée en plusieurs sentiments, car on commence à toucher le fond quand même", dit-elle. Et de poursuivre: "Recevoir des 'sale négresse, rentre dans ton pays', c'est pas drôle". Elle souligne néanmoins que les insultes racistes sont de nature à la mettre en colère car elles touches à son humanité. "Donc, j'en ai marre". "J'ai décidé que j'allais le dire parce qu'il y a trop de gens qui pensent qu'en Belgique, le racisme ça n'existe pas". On a eu 'Balance ton porc' maintenant on va avoir 'Balance ton con'. On va leur montrer qu'on est dans une Belgique ouverte. "En tout cas, ça nous stimule dans notre politique à continuer à exprimer la diversité dans tous ses aspects et ses facettes".

"Je n'en peux plus!". "Donc moi j'en ai marre." . Selon le quotidien, "le racisme trouve sa source dans l'entreprise coloniale belge d'hier".

"Si vous n'en pouvez plus de plus voir ma gueule à la télé, vous n'êtes pas prêts de ne plus voir ma gueule à la télé". Si ça te fait chier de voir ma tête, eh bien tu zappes. "Ouvre un bouquin, ça va te changer pour une fois, d'accord?" "Car je suis dans mon pays ", rappelle-t-elle. "Maintenant, on va arrêter de me dire de rentrer dans mon pays parce que je suis dans mon pays ". Si tu ne sais pas quoi faire de ta langue et de ton pc, tu arrêtes, jette-toi, fais autre chose mais laisse les gens tranquilles! "Depuis un an que je fais ce métier, je reçois des tonnes de messages racistes. Le harcèlement doit s'arrêter!"