Mercredi, 15 Août, 2018

Uber arrête son programme de camions autonomes

Marché : Uber renonce à développer un camion autonome Uber abandonne le camion autonome pour se concentrer sur la voiture
Napoleon Lievremont | 04 Août, 2018, 02:18

Getty Images Uber concentrera désormais ses efforts sur les voitures autonomes.

Uber dit que l'abandon de ce secteur lui permettra d'affecter plus de ressources à ses travaux sur les voitures autonomes. Si sa flotte de XC90 a repris du service en Amérique du Nord - sauf en Arizona, Etat où l'accident est survenu - la société de VTC a choisi de mettre fin au développement de ses camions autonomes. Tout ne semble pas s'être passé comme prévu, d'où l'intérêt d'abandonner le projet dès aujourd'hui.

Uber continue néanmoins ses activités dans le transport routier traditionnel, avec son application Uber Freight, qui met depuis 2017 en relation chauffeurs routiers et entreprises désireuses de transporter des marchandises, précise le groupe.

Pourtant, Uber plaçait beaucoup d'espoir dans le camion autonome. Le groupe a seulement indiqué la semaine dernière qu'il reprenait timidement ses essais sur voie publique... en mode manuel.

L'entreprise a récemment déclaré qu'elle faisait les premiers pas vers la reprise de son programme de voitures autonomes. Selon eux, Anthony Levandowski, un ancien ingénieur de Google ayant travaillé sur les véhicules autonomes de la multinationale, aurait simplement recopié les brevets confidentiels pour développer le camion de Otto/Uber.

On notera aussi que la société dirigée par Dara Khosrowshahi a annoncé la reprise de ses tests de véhicules autonomes à Pittsburgh, soit près de quatre mois après l'accident tragique dans lequel un piéton avait été tué par une véhicule autonome de la flotte d'Uber. Après un procès retentissant, Uber a accepté de compenser 245 millions de dollars américains à Waymo.