Mercredi, 17 Octobre, 2018

Tesla: Elon Musk assagi et rassurant sur la production, les investisseurs ravis

Tesla s'attend à produire 50 à 55.000 Model 3 au troisième trimestre et a redit espérer dégager son premier bénéfice d'ici la fin de l'année Tesla: Elon Musk assagi et rassurant sur la production, les investisseurs ravis
Napoleon Lievremont | 03 Août, 2018, 17:15

"Après avoir atteint notre objectif de 5000 (Model 3) par semaine, nous allons augmenter (le rythme), avec l'objectif d'atteindre 6000 Model 3 par semaine d'ici fin août", a affirmé le groupe. Habitué des coups de sang et critiqué pour son ton parfois jugé arrogant, Elon Musk a présenté ses excuses pour avoir été "impoli" avec des analystes qu'il avait sèchement éconduits début mai. Il avait qualifié les questions des analystes d'"ennuyeuses" et même indiqué qu'elles "l'emmerd (ai) ent".

En effet, Devin Scott et sa femme, qui avaient réservé il y a longtemps leur Tesla Model 3, ont vu arriver les livreurs de la marque avec un camion fermé contenant leur voiture.

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla, qui tente de résorber d'importants retards de production de son Model 3, a plus que doublé sa perte au deuxième trimestre, à 717,5 millions de dollars, pire que prévu.

Une accélération de production qui repose, non pas tant sur de nouvelles dépenses, que sur une meilleure utilisation des chaînes de montage existantes " et en faisant des améliorations ciblées pour régler les goulets d'étranglement ". Il a livré 18.449 Model 3 sur le deuxième trimestre.

" Notre première impression est positive", a ainsi estimé l'analyste Efraim Levy (CFRA Research) qui avait pourtant été l'une des têtes de turc d'Elon Musk en mai dernier., disant paradoxalement apprécier la modestie des prévisions". C'est que le patron, Elon Musk, sait comment rassurer ses investisseurs: il leur a une fois de plus promis la rentabilité pour bientôt.

Le groupe, qui a des légions de fans allant de l'acteur Leonardo DiCaprio au rappeur Kanye West, avait évoqué il y a deux ans viser une production de 500.000 voitures par an en 2018, alors que celle-ci n'atteignait même pas 100.000 en 2017.

Au deuxième trimestre la trésorerie est restée dans le rouge, présentant un déficit de 739,5 millions, alors que les analystes tablaient sur environ -900 millions après un milliard au premier trimestre. Les flux de trésorerie disponible, qui mesurent la capacité d'une société à financer ses investissements, s'élèvent à 2,24 milliards de dollars, Elon Musk a d'ailleurs assuré qu'il ne devrait pas avoir besoin de lever de nouveaux capitaux.

Tesla, qui s'est démarqué en transformant la voiture en un "gadget" électronique avec des technologies très avancées, est régulièrement malmené en Bourse, souvent à cause des frasques de son très médiatique patron. Certes, le chiffre d'affaires est en nette hausse (atteignant 4 milliards de dollars, contre 2,79 un an plus tôt), mais cela ne couvre pas les frais: le constructeur n'est toujours pas rentable.

Elon Musk serait-il en train de devenir raisonnable?

Autres remous récents pour Tesla, il a annoncé en juin une baisse de 9% de ses effectifs et il fait l'objet d'enquêtes sur son système d'aide à la conduite Autopilot, censé préfigurer la conduite autonome, impliqué dans des accidents ces derniers mois, dont certains mortels.