Mercredi, 24 Octobre, 2018

Nouvelle épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo

Une maladie inconnue a tué 14 personnes à Béni RDC: Après Ebola, 15 personnes décèdent d'une maladie inconnue
Marie-Paule Arceneaux | 05 Août, 2018, 04:28

Les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo annoncent que le pays "fait face à une nouvelle épidémie" d'Ebola.

"Le maire intérimaire de Beni, Modeste Bakwanamaha, a quant à lui demandé à la population " d'observer les règles d'hygiène " et de " ne pas manipuler le corps d'une personne morte de cette maladie ".

Déjà connue pour être le fief de nombreux groupes armés, la province du Nord-Kivu a notifié ces derniers jours "au ministère de la Santé 26 cas de fièvre avec des signes hémorragiques, dont 20 décès" dans un village près de Béni, rappelle le ministre.

La précédente épidémie a fait 33 morts dans une région - plus reculée - du nord-ouest de la RDC.

"Ebola est une menace permanente en RDC", a réagi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le 24 juillet, le même ministre de la Santé congolais avait annoncé la fin de la neuvième épidémie déclarée le 8 mai dans la province de l'Équateur à la frontière du Congo-Brazzaville. "En travaillant en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et ses partenaires, nous combattrons cette crise comme nous l'avons fait la dernière fois".

Six échantillons prélevés chez des patients hospitalisés dans la localité sont arrivés à Kinshasa ce mardi 31 juillet 2018.

" Puisque nous sortons d'une autre épidémie d'Ebola, nous avons maintenu le personnel et l'équipement en place", a précisé Matshidiso Moeti, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique. Quatre cas positifs ont en effet été détectés dans l'est du pays.

Jeudi, une délégation d'experts congolais et des responsables des différentes agences partenaires de la RDC s'est rendue dans la région "afin d'évaluer la situation et les besoins sur le terrain", note un communiqué du ministère de la Santé.

Sur les 26 cas, 20 décès ont été enregistrés dans l'aire de santé de Mangina située dans la zone de santé de Mabalako, territoire de Béni, dans la Province du Nord-Kivu. "Ce nouveau groupe de cas se produit dans un environnement très différent de celui où nous opérions dans le nord-ouest".

De ce fait, l'accent sera mis sur la sécurité "afin d'assurer la protection des prestataires de soins déployés et de la population", a précisé le ministre de la Santé.

La RDC (ex-Zaïre) a déjà connu neuf précédentes épidémies d'Ebola sur son sol où le virus a sévi pour la première fois en 1976.

Selon le président du MLC, cette épidémie s'ajoute au problème d'insécurité auquel la population de cette partie du pays fait face depuis plusieurs années. Plus de 3300 soignants et contacts de malades ont été vaccinés en quelques semaines.