Lundi, 15 Octobre, 2018

Nouvelle épidémie de choléra, 32 ans après — Algérie

Algérie : Alerte au choléra et grande panique Alerte santé publique : 41 cas de choléra confirmés
Marie-Paule Arceneaux | 27 Août, 2018, 02:52

Le ministère de la Santé est sur le qui-vive après les 40 cas de choléra signalés en Algérie et les risques d'épidémie que pourraient provoquer les dernières intempéries.

Un nouveau bilan de l'épidémie fait état de 117 personnes infectées dans quatre wilaya, a déclaré Djamel Fourar, le Directeur général de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles au ministère de la Santé.

Un deuxième patient est décédé du choléra dans la wilaya de Blida (50 km au sud d'Alger), où 25 cas sont confirmés, a annoncé samedi le ministère.

Selon lui, un cas a été confirmé dans la wilaya de Médéa et un cas suspect recensé dans celle d'Aïn Defla, toutes deux jusqu'ici épargnées. La victime décédée est originaire e la wilaya de Blida, à 150 kilomètres à l'ouest de Tizi Ouzou.

" Le contrôle bactériologique de l'eau de source Hamr El Ain (Sidi El KEBIR) de la wilaya de Tipasa a révélé la présence du vibrion cholérique".

19 malades ont consommé l'eau de cette source, qui selon le responsable du ministère de la Santé, " ne remplit pas les conditions d'hygiène, avec une eau qui n'est pas traitée et est utilisée par les habitants des environs ".

"La possibilité que la contamination se soit faite par l'eau a été rejetée", sinon la propagation aurait été plus massive et plus rapide, a-t-il indiqué, "l'hypothèse privilégiée actuellement est une contamination par des légumes ou des fruits mal lavés".

L'Algérienne des Eaux, établissement public, a assuré dans un communiqué que l'eau du robinet était "propre à la consommation" et pouvait être consommée "sans crainte", alors que des messages alarmistes appelant à cesser de la boire se sont répandus ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Le 20 août, le ministère de la Santé avait exclu que le choléra soit à l'origine de l'hospitalisation de plusieurs personnes pour des diarrhées aiguës.