Mercredi, 15 Août, 2018

Le PDCI quitte officiellement le RHDP

Côte d’Ivoire Le Chef de l’Etat a quitté Abidjan pour un séjour en France Crédits DR
Manon Joubert | 12 Août, 2018, 01:36

Le PDCI a pourtant soutenu jusque là Alassane Ouattara, le faisant élire à deux reprises en 2010 et 2015 grâce à une coalition de 5 partis, le RHDP dominé jusque là par le PDCI et le RDR du président Ouattara.

Ce jeudi 09 Août, le président Henry Konan Bédié a reçu à sa résidence, les ministres de son parti et leur a exigé une démission à leurs postes au sein du gouvernement ivoirien et ce avant le lundi prochain, c'est-à-dire le Lundi 14 Août 2018. C'est tout le paysage politique, Ivoirien qui risque d'être bouleversé dans les mois à venir. En retour de ses "sacrifices", le parti fondateur de la Côte d'Ivoire exigeait une alternance au pouvoir, laquelle devait selon lui être incarnée par un de ses cadres militants actifs, une sorte de renvoi de l'ascenseur du président Ouattara.

L'on a constaté au cours de cette rencontre, les absences du vice-président, Daniel Kablan Duncan, ainsi que des ministres, Adjoumani Kobenan, Amedé Kouakou, Raymonde Goudou, Anoblé Félix et de l'inspecteur d'Etat Théophile Ahoua N'Doli.

Le PDCI "se retire du processus de mise en place d'un Parti unifié dénommé RHDP" (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Le divorce entre le PDCI et le RDR est donc désormais bien consommé au regard du point de non-retour éteint ces dernières semaines. Henri Konan Bédié, en très fin vieux routier de la politique a-t-il flairé une possibilité d'assouvir ses ambitions présidentielles? Du côté du RDR, ce rebondissement ne semble pas inquiéter outre-mesure.

- Se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d'une Côte d'Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.

Dans un communiqué dont la BBC a eu copie, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) décide de mettre fin à son alliance avec le Rassemblement des Républicains (RDR). Alassane OUATTARA, Président d'honneur du Rassemblement des Républicains, qu'il présentera des candidats pour les élections municipales et régionales sous la bannière du PDCI-RDA.