Mercredi, 14 Novembre, 2018

L’ancien président de la FFR Pierre Camou est décédé — Rugby

Toulouse. Pierre Camou, l'ex-président de la Fédération française de rugby est décédé Tristesse: Pierre Camou, l'ancien président de la Fédération française de rugby est décédé à l'âge de 72 ans
Mickael LaFromboise | 16 Août, 2018, 12:39

Il avait 72 ans. Pierre Camou, ancien président de la Fédération française de rugby (2008-2016) est mort à la mi-journée ce mercredi, à Ispoure (Pyrénées-Atlantiques) des suites d'une longue maladie.

S'il restera le président sous l'ère duquel le XV de France n'aura jamais été aussi proche de décrocher la Coupe du monde qu'en 2011 avec la défaite d'un point des Bleus en finale face aux All Blacks (8-7), Pierre Camou laisse aussi derrière lui un parfum d'échec. Malade depuis plusieurs mois, son état s'était récemment dégradé.

La disparition de Pierre Camou a provoqué nombre de réactions dans l'Ovalie.

Triste nouvelle pour la planète rugby.

Depuis l'annonce de son décès, en ce début d'après-midi, les hommages se multiplient pour ce serviteur du rugby français.

Joueur et fondateur en 1963, puis président, de l'US Garazi (club de Saint-Jean-Pied-de-Port, devenu l'US Nafarroa), cet ancien banquier avait fait une carrière modèle dans les instances du rugby français: trésorier du comité de Côte Basque-Landes pendant 20 ans, il en avait pris la présidence en 1996.

Parallèlement, il avait été membre du bureau de la FFR, puis trésorier adjoint et enfin vice-président de 2000 à 2008 avant de succéder à Bernard Lapasset.

En huit ans, il a vécu des hauts et des bas sportivement avec trois sélectionneurs Marc Lievremont (2008-2011), Philippe Saint-André (2011-2015) et Guy Noves (2015-2016).

Parallèlement, Pierre Camou a été incapable d'imposer au sein de sa Fédération l'idée de la construction d'un grand stade de rugby, en banlieue parisienne, près d'Evry. Avant d'être pleinement président, Pierre Camou l'est par intérim de Bernard Lapasset, de juillet à décembre 2008, lorsque ce dernier est appelé à diriger World Rugby (anciennement International Rugby Board).