Mercredi, 15 Août, 2018

Inondations en France: 1.600 campeurs évacués et un Allemand porté disparu

Gard: recherche du disparu, enquête sur la colonie de vacances allemande non homologuée Importantes inondations dans le sud de la France
Manon Joubert | 12 Août, 2018, 01:47

On a retrouvé sa voiture emportée par les flots.

En plus des recherches menées avec une centaine de gendarmes et de pompiers mobilisés, une enquête sur les installations dudit terrain a été ouverte. Au ministère de l'Intérieur [VIDEO], on annonce que ce serait ainsi près de 1.600 personnes qui ont été évacuées de manière préventive dans le Gard et la Drôme, ainsi qu'en Ardèche: des campeurs pour la plupart, afin de ne prendre aucun risque.

Dans le Gard, les sauveteurs ont dû évacuer 750 personnes, après que les pluies torrentielles de ces dernières 48 heures ont gonflé les rivières, provocant d'importantes inondations.

Une colonie de vacances allemande était venue passer quelques jours dans un camping de Saint-Julien-de-Peyrolas dans le nord du Gard au sein d'une installation mise en place illégalement depuis 2006. Un septuagénaire, qui accompagnait une colonie de vacances allemande, est également porté disparu. "Pour le moment, les opérations de reconnaissance sont restées vaines", a indiqué le commandant Tallaron. Une enquête de flagrance avait été confiée à la gendarmerie pour "blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui, travail dissimulé et exploitation d'un camping sans autorisation" et en zone inondable, a précisé vendredi à l'AFP le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel.

Le procureur a fait part de sa "vive inquiétude" concernant la disparition du septuagénaire en charge de la colonie. Cette colonie allemande du Planjole, devenue de fait camping sans autorisation de la préfecture, "était installé en zone inondable", a déclaré le procureur. "S'il était retrouvé décédé, l'enquête s'orienterait vers un homicide involontaire", a-t-il souligné. "On n'est pas équipés pour ce temps", déplore-t-elle en montrant ses deux filles et son mari glissant dans la boue en sandales. L' Ardèche a débordé de son lit à plusieurs endroits et la navigation sur la rivière restera interdite vendredi 11 et samedi 12 août en raison des conditions météo. Avec des précipitations cumulées ayant atteint 150 à 200 mm, la préfecture du Gard juge le phénomène "exceptionnel".

La canicule du début de semaine en France a laissé la place à des orages et de fortes pluies qui frappaient jeudi le Centre-Est et le Sud-Est du pays, entraînant des coupures d'électricité et obligeant à des évacuations dans le sud. Les orages s'évacuent désormais en mer, précise le bulletin.