Samedi, 20 Octobre, 2018

France : enquête ouverte sur le survol d'une résidence présidentielle par un drone

François Hollande passe ses vacances à côté d'Emmanuel Macron Une enquête ouverte après le survol du fort de Brégançon par un drone
Manon Joubert | 08 Août, 2018, 09:19

Le couple présidentiel qui a posé ses bagages dans la résidence de villégiature officielle vendredi dans la soirée, recevait le week-end qui suivit, la dirigeante britannique Theresa May, pour évoquer l'imminent Brexit.

Le président de la République Emmanuel Macron s'est adonné à son premier bain de foule ce soir, sur le bord de la route menant au Fort de Brégançon (Var) où il loge pour deux semaines de vacances. "Je suis venu faire un petit coucou et saluer tout le monde", dit encore le chef de l'Etat.

Le président de la République est arrivé au fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas, vendredi 3 août en fin d'après-midi. Concernant un éventuel télépilote de l'engin, il n'y a a pas eu encore à cette d'arrestation.

Lundi, une enquête a été ouverte après qu'un drone eut été repéré en vol à proximité du fort de Brégançon.

Depuis, l'Élysée a indiqué que "l'ensemble du programme de congés du président (était) privé et non officiel" et que "les sorties du président (étaient) toutes privées".

"Le drone a été neutralisé, c'est-à-dire que les ondes ont été brouillées, ce qui a provoqué sa chute puisque ce type d'appareil se pilote à distance avec des ondes", a ensuite précisé à l'AFP une source judiciaire du parquet de Toulon.