Mardi, 14 Août, 2018

Et voilà que Donald Trump se paie LeBron James sur Twitter

Donald Trump Donald Trump Carlos Barria Reuters
Mickael LaFromboise | 05 Août, 2018, 02:19

Sur Twitter, évidemment. Donald Trump semble être muni d'un radar - ou au moins d'une alerte Google - qui lui signale quand son nom est évoqué quelque part.

Le président américain, élu en novembre 2016, utilise selon lui "le sport pour diviser", ce qui le "touche" particulièrement.

" LeBron James a simplement été interviewé par la personne la plus idiote de la télévision, Don Lemon". Il a réussi à ce que LeBron ait l'air intelligent, ce qui n'est pas facile à faire.

Dans une interview à CNN réalisée mardi mais diffusée vendredi soir, la nouvelle star des Los Angeles Lakers avait accusé le président d'utiliser le sport pour "diviser" les Américains en fonction de leur couleur de peau, après la polémique sur les joueurs de football américain qui mettent genou à terre pendant l'hymne national.

Il n'a fallu que quelques mots de la part de Michael Jordan himself, au travers d'un communiqué livré par un porte-parole à la chaîne NBC, pour apporter à LeBron James un peu de soutien face au président des États-Unis Donald Trump. Et il n'a pas l'intention de s'adresser directement à Donald Trump.

Tout récemment encore Interrogé sur ce qu'il lui dirait s'il venait à s'asseoir en face de Donald Trump, James a répondu: " Je ne serais jamais assis en face de lui ". Un signe de plus, s'il en fallait, que le président américain n'est pas à une contradiction près.