Mercredi, 15 Août, 2018

Cette bonne nouvelle qui va la réjouir — Melania Trump

Edition numérique des abonnés Les parents de Melania Trump ont reçu la nationalité américaine
Manon Joubert | 12 Août, 2018, 01:32

Donald Trump n'est pas à un paradoxe près.

Les parents slovènes de Melania Trump ont reçu la citoyenneté américaine jeudi lors d'une cérémonie officielle, a affirmé l'un de leurs avocats, Michael Wildes. A la retraite, ils passent la plupart de leur temps aux Etats-Unis en compagnie de leur fille Melania et de leur petit-fils Barron. Viktor et Amalija Knavs l'avaient obtenue en février dernier. Une nouvelle qui aura de quoi donner du baume au coeur à la première dame américaine.

En apprenant la nouvelle, des milliers de citoyens américains ont crié au scandale sur les réseaux sociaux, pointant du doigt, l'hypocrisie de leur président qui, il y a quelques semaines, expulsaient des centaines de mexicains en attente de régularisation, n'hésitant à pas renvoyer des adultes au Mexique tandis que leurs enfants étaient forcés de rester livrer à eux -mêmes dans des gymnases américains situés à la frontière. Il n'a de cesse de critiquer un système connu sous le nom de " migrations en chaîne ", dont semblent avoir bénéficié ses beaux-parents. À l'encontre donc des valeurs du milliardaire new-yorkais qui se veut intraitable sur l'immigration, comme le rappelle ci-dessous un montage de la chaîne MSNBC. Alors que certains se sont interrogés si elle se " fichait complètement " du sort des migrants, d'autres ont eu une toute autre analyse: "Peut-être que le 'Je m'en fiche complètement' étaitune critique de la politique menée par son mari", s'est ainsi interrogé le New York Times. "Je suis très farouchement opposée à la séparation des famille", avait-elle alors martelé, rappelant que sa propre mère, d'origine tchécoslovaque, était issue de l'immigration". "Lors d'une conférence à Washington début août, elle a déclaré que l'épisode des enfants séparés de leurs parents a été " l'un des pires moment " qu'elle ait vécu depuis l'arrivée de son père à la Maison Blanche".