Vendredi, 19 Octobre, 2018

67 départements en vigilance orange, record de 2017 égalé — Canicule

Il ne faut pas hésiter à faire boire et à mouiller les enfants Il ne faut pas hésiter à faire boire et à mouiller les enfants. - L'Independant
Manon Joubert | 07 Août, 2018, 00:53

67 départements en vigilance orange.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a appelé à être particulièrement vigilants pendant ce chassé-croisé, de protéger les enfants et de prendre de l'eau. Les automobilistes quant à eux sont invités à réduire leur vitesse de 20 km/heure, tandis que les poids lourds en transit devront contourner l'agglomération parisienne. Pic de pollution à l'ozone ce vendredi 3 août; le stationnement résidentiel est rendu gratuit à Paris pour encourager la population à délaisser sa voiture pour les transports en commun. "Et donc nous allons devoir nous adapter dans les années qui viennent". Les météorologues pointent notamment le risque d'un prolongement de la canicule en septembre, a-t-elle relevé. "Avec la canicule qui va durer, vous allez voir affluer de plus en plus de personnes, les plus vulnérables - les plus touchés sont les SDF - et nous serons dans une sur-saturation", a estimé l'urgentiste sur RMC/BFMTV. Les deux tiers de la France subissent l'alerte canicule, qui devrait encore s'étendre jusqu'à lundi.

Concrètement, cela pourrait durer au moins jusqu'en début de semaine prochaine chez nous.

"Nous pensons qu'avec le changement climatique, de tels épisodes vont se renouveler", a souligné Mme Buzyn. Un quart des personnes âgées qui ont consulté un service d'urgence pour la canicule souffrait d'hyponatrémie: ces personnes avaient bu trop d'eau sans manger assez.

La canicule s'installe en France et au total 66 départements, le deux tiers, ont été placés jeudi en vigilance orange.

Les Français, non habitués à des températures caniculaires, se lamentent de cette chaleur insupportable qui frappe un pays à climat modéré l'été et froid l'hiver. Une frange du pays reste épargnée dans le nord, ainsi que sur le littoral de la Manche, une partie de la façade atlantique et quelques départements dans des zones de montagne.

Dans la Nièvre, pas de 40.

Les températures maximales seront très chaudes avec 34 à 38 degrés sur la plupart du territoire, localement 39 à 40 degrés en basse vallée du Rhône. Les recommandations sont d'éviter de sortir aux heures les plus chaudes, de porter des vêtements légers, de boire suffisamment d'eau, de fermer ses volets et fenêtres la journée et d'aérer la nuit, de se rendre si possible dans des endroits climatisés, d'éviter les activités physiques et de s'humidifier le corps. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et fort pour le week-end. "Seule la bordure Nord-Ouest de l'Hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés", selon le dernier bulletin de Météo-France.