Jeudi, 15 Novembre, 2018

Valtteri Bottas (Mercedes) en pole position comme en 2017 — GP d'Autriche

Lewis Hamilton F1 : abandon de Valtteri Bottas après 13 tours
Mickael LaFromboise | 05 Juillet, 2018, 07:09

Lance Stroll s'est contenté du 13e rang du Grand Prix d'Autriche, dimanche à Spielberg, pendant que le Néerlandais Max Verstappen profitait des ennuis de ses principaux concurrents pour l'emporter.

Suivent ensuite les deux Finlandais du plateau, Bottas et Kimi Räikkönen (Ferrari), à 134/1000 et 4/10 respectivement.

Le leader du championnat, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), pointe à seulement 29/1000 de son rival pour le titre, en ayant lui aussi utilisé des pneus Pirelli ultra-tendres.

Max Verstappen a remporté sa quatrième victoire en F1.

Son coéquipier Hamilton a également dû s'arrêter en bordure de piste au 65e tour.

"C'est incroyable de gagner avec une Red Bull au Red Bull Ring devant tous ces supporters hollandais", s'est réjoui Verstappen. Leclerc faisait le spectacle en dépassant Alonso puis Hartley, le pilote McLaren ne cachant pas son mécontentement: il occupait la 19e place, ne devançant que son coéquipier.

Haas et Force India ont, pour la première fois de la saison, placé deux voitures dans les points.

Valtteri Bottas a réalisé la 5e pole position de sa carrière.

La direction de course a alors fait appel à la voiture de sécurité virtuelle, au 15e tour. Vettel a ainsi repris la tête du championnat avec un point d'avance sur Hamilton.

Il devait ensuite ranger sa Mercedes en fin d'épreuve suite à une perte de puissance. Ricciardo est le premier à s'effondrer, suivi par Hamilton.

Coup de théâtre, Ricciardo abandonne! Mercedes veut profiter de cet enchaînement pour creuser un écart conséquent et peut-être décisif avant la trêve estivale, grâce à sa fiabilité et ses moyens légèrement supérieurs à ceux de la Scuderia. Räikkönen restait deuxième, devant Vettel. Pierre Gasly a quant à lui échoué aux portes du top 10. Le pilote finlandais a cédé les commandes de la course à Lewis Hamilton dès le premier virage.

Les Haas du Français Romain Grosjean et du Danois Kevin Magnussen ont signé les 7e et 8e temps, et pris une option sur la Q3, si tout se déroule sans accroc pour l'écurie américaine samedi, ce qui n'est pas garanti.

Stroll s'est notamment illustré en tentant de défendre sa 14e place à un certain moment contre le pilote Sauber Charles Leclerc.