Mardi, 18 Septembre, 2018

Un 11ème évacué, course contre la pluie pour les derniers — Thaïlande

Thaïlande: la course contre-la-montre SOE ZEYA TUN REUTERS
Napoleon Lievremont | 12 Juillet, 2018, 00:20

Une mission de sauvetage audacieuse menée dans les confins d'une grotte inondée du nord de la Thaïlande a permis de sauver les 12 garçons et leur entraîneur de soccer qui étaient demeurés prisonniers du labyrinthe, mettant fin à une épreuve éreintante de 18 jours qui a coûté la vie à un plongeur d'expérience et tenu la planète en haleine.

Les footballeurs des "Sangliers sauvages" avaient passé neuf jours dans les tréfonds de la grotte avant que deux plongeurs britanniques ne réussissent à les rejoindre en début de semaine dernière.

HAPPENING NOW: #ThamLuangRescue chief Narongsak confirms 4 more boys have been evacuated today and taken to hospital. Il aura son gâteau d'anniversaire quand il reviendra à l'école, a confié un de ses camarades de classe, Duangduen Sittiwongsa. Des affaires appartenant aux "Sangliers sauvages" sont retrouvées et, très vite, les autorités comprennent.

Saluant l'effort international, "la Thaïlande sera reconnaissante à jamais pour ce sauvetage historique", a réagi sur Twitter Yingluck Shinawatra, ex-Première ministre thaïlandaise en exil, dont le gouvernement a été renversé par un coup d'Etat en 2014.

Après avoir remercié leurs sauveurs, les enfants veulent d'abord savoir depuis combien de temps ils sont là.

Ils peuvent tous se déplacer, parler et manger. Restait à extraire les enfants de la cavité.

En tout l'opération d'extraction aura duré 3 jours. Après cette découverte, les sauveteurs ont désespérément passé en revue toutes les solutions possibles, entre percer des tunnels dans la montagne ou leur faire attendre sous terre pendant des semaines la fin de la mousson.

Pendant plusieurs jours, les secours ont tenté de pomper les eaux de la grotte.

Le manque d'espace pour placer suffisamment de bouteilles d'oxygène ajoute aussi à la complexité des opérations.

Cela porte le total des jeunes extirpés de la grotte à 11 sur 13: trois mardi, quatre lundi, quatre dimanche, par une équipe de plongeurs étrangers aguerris flanqués de commandos de la marine thaïlandaise, lors d'opérations méticuleusement planifiées. Quatre autres l'ont été lundi, et les cinq personnes restantes en sont sorties mardi.

Les huit sortis dimanche et lundi, hospitalisés, sont "en bonne santé", a déclaré Jesada Chokedamrongsuk, responsable du ministère de la Santé publique, devant des journalistes à l'hôpital de Chiang Rai.

Il a précisé qu'ils avaient tous subi des examens radiologiques et sanguins.

Les enfants ont reçu de l'étranger des messages de soutien de célébrités aussi diverses que le président américain Donald Trump, la star de football Lionel Messi et l'homme d'affaires Elon Musk.

Dans une lettre envoyée, le président de la Fifa, Gianni Infantino, avait invité les enfants à assister à la finale du Mondial ce dimanche à Moscou.

S'ils s'en sont sortis, "c'est peut-être parce qu'ils étaient ensemble, comme une équipe, s'aidant les uns les autres", a estimé l'inspecteur général du ministère de la Santé Thongchai Lertwilairatanapong, mettant en avant le rôle de l'entraîneur de 25 ans.