Lundi, 16 Juillet, 2018

Sommet Trump-Poutine : le Kremlin annonce la conclusion d'un accord

Le conseiller à la sécurité de Trump reçu par Poutine pour préparer un sommet Poutine et Trump vont se retrouver pour un premier sommet "dans un pays tiers"
Manon Joubert | 01 Juillet, 2018, 08:01

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, le conseiller américain devait être aussi reçu par le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Après les sommets historiques entre les deux Corées et entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, une réunion importante va prochainement réunir les deux leaders les plus influents de la planète.

Le président russe Vladimir Poutine recevra mercredi au Kremlin John Bolton, conseiller à la sécurité nationale du président américain, a annoncé le porte-parole du palais présidentiel russe Dmitri Peskov, lors d'un point-presse.

Le président américain, qui ne cesse de répéter qu'il veut "s'entendre avec la Russie " malgré la défiance du Congrès, rencontrera Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki, quatre jours après un sommet à risque de l'OTAN.

Le président américain, qui s'exprimait devant des journalistes à Washington, a lui aussi évoqué le nom d'Helsinki mais a dit pour sa part que cette rencontre pourrait se tenir après le sommet de l'Otan à Bruxelles les 11 et 12 juillet.

Donald Trump va participer à ce sommet avant d'effectuer une visite au Royaume-Uni le 13 juillet au cours de laquelle il doit rencontrer la Première ministre britannique Theresa May et la reine Elizabeth II.

Le 15 juillet, Vladimir Poutine devrait assister à la finale du Mondial de football.

La rencontre devrait être scrutée avec une attention particulière, en raison des accusations d'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016, que la Russie dément. La date et le lieu de la rencontre entre les deux chefs d'État ont été rendus publics dans l'après-midi du jeudi 28 juin.

Une visite du conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche, John Bolton, mercredi à Moscou, s'articulerait autour des préparatifs du sommet, qui vont s'étaler sur plusieurs semaines, a précisé M. Ouchakov. Ce premier sommet bilatéral entre les deux hommes vise à améliorer les relations très dégradées entre Moscou et Washington. Cette rencontre, présentée par la Maison Blanche comme "une rencontre bilatérale officielle" s'est cependant déroulée en marge du sommet du G20 à Hambourg, comme le montre notre vidéo ci-dessous. Il a ensuite "malheureusement constaté que les relations russo-américaines ne sont pas au meilleur de leur forme".

Estimant que c'était le résultat "d'une âpre lutte politique interne aux Etats-Unis", Vladimir Poutine a précisé que la Russie n'avait "jamais aspiré à la confrontation".

"Je pense qu'il n'y a rien d'anormal à ce que le président Trump et le président Poutine se rencontrent", a-t-il déclaré, ajoutant que de nombreux dirigeants européens l'avaient déjà fait.