Dimanche, 23 Septembre, 2018

Nouvelle évasion spectaculaire du braqueur Redoine Faïd en hélicoptère

Le braqueur Redoine Faïd lors de son procès. Dessin AFP  BENOIT PEYRUCQ Le braqueur multirécidiviste Redoine Faïd s'est évadé de prison par hélicoptère
Max Fresnel | 02 Juillet, 2018, 01:52

Le braqueur multirécidiviste âgé de 46 ans s'est évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) ce dimanche en fin de matinée. Sur le plateau du 12/13, la journaliste Peggy Mauger explique: "Redoine Faïd aurait réussi à prendre la fuite à 11h20 dimanche 1er juillet".

Les deux complices, lourdement armés, sortent de l'hélicoptère et - équipés de disqueuse - ils découpent une porte blindée qui accède au parloir où se trouve Redoine Faid avec son frère Brahim.

Ils auraient ensuite atterri à Gonesse, dans le Val-d'Oise, où l'engin a été retrouvé en partie brûlé. L'opération n'a duré que quelques minutes.

"Tous les moyens sont mobilisés pour localiser le fugitif", a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Selon une source policière, le pilote de l'hélicoptère a été pris en otage par les complices de Redoine Faïd.

"Un commando armé s'est posé dans la cour d'honneur du centre pénitentiaire (.) alors que le détenu se trouvait au parloir", a ajouté l'AP. Ce dernier a été placé en garde à vue, a-t-on indiqué de source judiciaire. Les unités territoriales de la police et de la gendarmerie "ont été immédiatement alertées des faits" et "des dispositifs coordonnées de contrôle et d?interception sont mis en place, qui tiennent compte de la dangerosité du fugitif et de ses possibles complices".

Pour surveiller ces parloirs "il n'y avait qu'un surveillant au lieu de deux d'habitude", a-t-il indiqué, estimant malgré tout que "cela n'aurait pas changé grand chose". Il avait été condamné à 25 ans de réclusion criminelle en avril pour la mort de la policière Aurélie Fouquet en 2010.

Il a été condamné deux fois aux assises en 2017: à 10 ans de réclusion pour son évasion de la prison de Lille-Séquedin (nord de la France) en 2013 et à 18 ans de prison pour l'attaque d'un fourgon blindé dans le nord en 2011. Il avait fait exploser cinq portes au plastic, avant d'être récupéré en voiture par un complice. Sa cavale avait duré un mois et demi avant de se faire arrêter dans un hôtel de Pontault-Combault (Seine-et-Marne). Redoine Faid monte à bord de l'hélicoptère qui disparaît sans que personne ne soit blessé. Au cours de ce braquage, Aurélie Fouquet, une policière municipale, avait été tuée.