Jeudi, 15 Novembre, 2018

Nordahl Lelandais réentendu pendant 1h20 ce matin chez les juges — Affaire Maëlys

Affaire Maëlys: le nouvel interrogatoire de Nordahl Lelandais tourne court Affaire Maëlys : de nouveaux éléments inquiétants qui peuvent tout changer
Manon Joubert | 04 Juillet, 2018, 07:44

La thèse accidentelle dans le meurtre de Maëlys de Araujo, la fillette disparue dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin (Isère), ne tient plus qu'à la seule version de Nordahl Lelandais. Maître Rajon, avocat des parents de Maëlys, sera autorisé à prendre part à l'interrogatoire de l'ex maître-chien.

Comme le révèle BFM TV, l'expertise révèle en effet que les multiples fractures retrouvées au niveau du crâne et de la mâchoire sont intervenues avant le décès de la petite fille de huit ans.

Son avocat, Me Alain Jakubowicz, est arrivé au palais de justice de Grenoble peu après 10 heures, heure prévue pour ce nouvel interrogatoire. Elle n'a pas non plus permis d'indiquer si elle a subi des violences sexuelles en raison de l'état de décomposition du corps quand il a été retrouvé dans une zone de montagne, six mois après sa mort.

Nordahl Lelandais, le meurtrier de Maëlys, a avoué avoir tué la fillette par accident en la giflant. La fillette de 9 ans n'aurait donc pas succombé à un seul coup de poing comme Nordahl Lelandais l'affirme. "Nous voulons savoir pourquoi, comment, qu'est-ce qui a surgi dans la tête de Nordahl Lelandais quand il filme cette petite-fille", avait déclaré à LCI avant l'interrogatoire Caroline Rémond, l'avocate des parents de la cousine de Nordahl Lelandais, reconnue sur la vidéo de l'agression trouvée dans le portable de celui-ci.

Sur les images, le visage de l'agresseur n'est pas visible, mais les lieux sont reconnaissables : il s'agirait du domicile des parents de Nordahl Lelandais, à Domession, en Savoie. Les faits se seraient déroulés chez Nordahl Lelandais, à Domessin, une semaine avant l'enlèvement de Maëlys.

Ce volet pourrait déboucher sur une nouvelle mise en examen pour "agression sexuelle sur mineur". Si au départ ils pensent alors être interrogés sur leurs liens familiaux avec Nordahl Lelandais, ils apprennent avec stupeur qu'une autre affaire est en cours. Me Fabien Rajon en a fait la demande à la chambre de l'instruction de Grenoble et vient d'obtenir son feu vert.

Selon BFM et Le Dauphiné libéré, les experts en ont donc conclu que les éléments constatés n'étaient pas compatibles avec la version des faits donnée par Nordahl Lelandais.