Jeudi, 15 Novembre, 2018

Le secrétaire de l'Agence américaine de protection de l'environnement démissionne

Scott Pruitt désormais ancien ministre de l’Environnement Scott Pruitt désormais ancien ministre de l’Environnement
Manon Joubert | 08 Juillet, 2018, 03:13

Depuis sa prise de fonctions en février 2017, Scott Pruitt, qui a toujours contesté toute irrégularité, semble avoir profité de sa fonction pour améliorer son train de vie et celle de sa famille.

Pruitt fait pschitt. Donald Trump a annoncé jeudi la démission de Scott Pruitt, ministre de l'Environnement très controversé en raison d'une cascade de scandales liés à son train de vie et à son utilisation des fonds publics. Au total, ce farouche partisan du retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat est impliqué dans une quinzaine de scandales.

Dans sa lettre remise à Donald Trump, Scott Pruitt évoque les récentes critiques dont il a fait l'objet. Donald Trump avait encore donné des gages de son attachement au ministre le 8 juin en déclarant: "Scott Pruitt fait un excellent travail dans les murs de l'EPA [l'agence environnementale américaine], il est attaqué très violemment par la presse". Mais au fil de révélations quasi-quotidiennes sur ses pratiques, la situation était devenue intenable. Ses voyages en première classe ainsi qu'un loyer avantageux à Washington avaient aussi été pointés du doigt.Le président a annoncé que l'administrateur adjoint de l'EPA, Andrew Wheeler, deviendrait chef intérimaire de l'agence dès lundi.

Il n'y a pas qu'en avion que Scott Pruitt veillait à sa sécurité. les médias ont peu à peu découvert le nombre pléthorique de gardes du corps accompagnant l'administrateur, 24 heures sur 24, même à l'étranger. Par exemple l'installation d'une cabine téléphonique sécurisée dans ses bureaux pour 43 000 dollars.

Pour ses dépenses personnelles, l'homme était semble-t-il plus regardant. Il a ainsi obtenu, par des amis lobbyistes, de pouvoir louer un grand appartement à Washington 50 dollars la nuit, seulement quand il dormait dans la capitale - un prix défiant toute concurrence, et soulevant des soupçons de favoritisme.

Ce faisant, il utilisait certains membres de son cabinet pour des tâches personnelles, comme de véritables assistants personnels, chargés de lui trouver un autre appartement à louer, de lui dénicher des billets pour un match, ou d'aider sa femme à trouver un emploi.

Lorsqu'il était "Attorney General" de l'Oklahoma, Scott Pruitt avait ferraillé devant les tribunaux contre l'administration Obama, main dans la main avec l'industrie pétrolière dont il était de facto l'un des lobbyistes les plus efficaces.

Selon le sénateur démocrate, le voyage de quatre jours de Pruitt au Maroc était "inapproprié", parce que l'EPA ne joue aucun rôle officiel dans la supervision des exportations de gaz naturel, mission qui relève du département américain de l'énergie ou de la Commission fédérale de régulation de l'énergie (FERC).