Dimanche, 22 Juillet, 2018

Le président Erdogan investi ce lundi avec des pouvoirs élargis — Turquie

Aujourd’hui
Superdogan entamera sa
superprésidence Aujourd’hui Superdogan entamera sa superprésidence.- afp
Max Fresnel | 12 Juillet, 2018, 00:05

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a prêté serment, ce lundi 09 juillet, à Ankara pour un nouveau mandat de cinq ans. Il s'agit de l'époux de sa fille aînée Esra.

Il occupait jusqu'à présent le poste de ministre de l'Énergie (l'occasion pour lui, d'après de nombreux documents Wikileaks, de s'impliquer dans la contrebande transfrontalière de pétrole avec l'Etat islamique en Syrie).

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dévoilé lundi 9 juillet 2018 un nouveau cabinet de seize ministres au sein duquel il a confié le portefeuille clé des Finances à son gendre Berat Albayrak.

SM le Roi Mohammed VI avait adressé un message de félicitations à M. Recep Tayyip Erdogan suite à sa réélection Président de la République de Turquie le 24 juin dernier.

Les marchés, qui redoutent des pressions du président turc sur la Banque centrale, semblent avoir mal accueilli la nomination de Berat Albayrak aux Finances, la livre turque chutant de plus de 2 % dans la soirée face au dollar.

Au pouvoir depuis 2003, d'abord comme Premier ministre puis comme Président, Erdogan voit désormais ses prérogatives élargies par une réforme constitutionnelle qui fait entrer la Turquie dans une nouvelle ère. Il aura également la mainmise sur les pouvoirs législatifs et judiciaires.

Par conséquent, le système parlementaire a été officiellement remplacé par le système de gouvernance présidentiel.

Le gouvernement fraîchement nommé pourra aussi compter sur le soutien des 295 députés de l'AKP, le parti islamo-conservateur de M. Erdogan et de leurs alliés du MHP (ultranationalistes) qui ont obtenu 49 sièges, pour soutenir les réformes économiques et sécuritaires voulues par l'exécutif. "En d'autres mots, la Turquie sera une autocratie institutionnalisée", analyse Marc Pierini chercheur à l'institut Carnegie Europe.

Des dirigeants étrangers, comme le Vénézuélien Nicolas Maduro et le Soudanais Omar el-Béchir ou encore le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, ont assisté à la cérémonie, ainsi que le président bulgare Roumen Radev et le Premier ministre hongrois Viktor Orban.