Jeudi, 20 Septembre, 2018

Le cas du PSG va être réexaminé, annonce l'UEFA — Fair-play financier

Le PSG a présenté sa première académie pour jeunes au Portugal jeudi à Lisbonne pour affirmer sa volonté de développer sa marque à l'étranger et intégrer le cercle des clubs les plus représentés à l'international L'UEFA révise sa position sur le PSG
Mickael LaFromboise | 05 Juillet, 2018, 07:41

Le club parisien est dans le collimateur de l'UEFA depuis son mercato gargantuesque de l'été dernier avec les recrutements pharaoniques de la superstar brésilienne Neymar, arraché au FC Barcelone contre 222 millions d'euros, et du prodige français Kylian Mbappé, transféré de l'AS Monaco (135 millions d'euros et 45 millions d'euros de bonus). En décidant de réexaminer la situation du club parisien au regard du fair-play financier, l'UEFA a relancé mardi les spéculations quant aux sanctions qui peuvent frapper le champion de France, qui se croyait tiré d'affaire, au moins provisoirement.

Mauvaise nouvelle pour le Paris Saint-Germain!

Le Club a été informé du souhait de la chambre de jugement du CFCB d'examiner la décision de clôture de l'enquête prise par sa chambre d'investigation le 13 juin dernier. Le "président de l'ICFC a décidé de soumettre cette décision à la chambre de jugement de l'ICFC pour réexamen" pouvons-nous lire dans le communiqué officiel de l'UEFA. Le Club précise qu'il vient de réaliser un nombre important de transferts ces derniers jours pour se conformer à la décision du CFBC et qu'il continuera, comme il le fait depuis le 1er septembre 2017, à fournir toutes les informations demandées par le CFCB et l'UEFA. Ainsi, plusieurs grands clubs européens ont contacté le boss de l'UEFA Alexander Ceferin pour lui mettre la pression. Pourquoi décoter ces contrats cette année, alors que l'organe de contrôle de l'UEFA les avait validés depuis 2014 sans souci? Le PSG ne risque donc rien pour cette saison de C1. Le PSG a pour l'instant échappé au pire, la palette des sanctions de l'UEFA allant d'une exclusion des épreuves européennes à une amende, en passant par un encadrement des transferts ou de la masse salariale.

Matuidi (23 M€), Augustin (16 M€), Aurier (25 M€), Sabaly (4 M€) l'été dernier ainsi que Lucas (28 M€) cet hiver viennent s'ajouter aux départs de cet été, à savoir Pastore (24 M€), Édouard (10 M€) puis Berchiche (23 M€) et Ikoné (5 M€) qui devraient être officialisés dans la journée: si le PSG s'était montré plutôt remarquable dans ses achats jusque-là, il a, sous la houlette du directeur sportif Antero Henrique, montré également une certaine capacité à vendre vite et plutôt bien.