Jeudi, 20 Septembre, 2018

Le Barça dément avoir acheté un foie illégalement pour Abidal

Esp: La FC Barcelone se fâche après cette sale rumeur sur Eric Abidal Eric Abidal : les terribles révélations sur sa greffe de foie
Mickael LaFromboise | 05 Juillet, 2018, 07:42

Le FC Barcelone avait à l'époque indiqué que le donneur d'organe était Gérard Abidal, un cousin du défenseur blaugrana.

D'après le quotidien espagnol El Confidencial, des écoutes téléphoniques dirigées contre l'ancien président du club du FC Barcelone, Sandro Rosell, permettraient de prouver l'existence de "l'achat illégal d'un foie" pour la transplantation dont avait bénéficié le joueur Eric Abidal en avril 2012.

Ces révélations découlent apparemment d'écoutes téléphoniques réalisées sur Sandro Rosell, président du Barça entre 2010 et 2014.

Eric Abidal doit subir une greffe de foie en mars 2012 et quittera finalement Barcelone en juin 2013 à l'issue de son contrat.

Selon les informations d'El Confidencial la garde civile et la police espagnole ont "intercepté au moins quatre appels" dans lesquels Sandro Rosell "admet implicitement avoir 'acheté illégalement un foie'" pour son ancien joueur, Eric Abidal.

De son côté le club du FC Barcelone a "catégoriquement " démenti ces informations. La Fondation Eric Abidal regrette que l'intégrité de tous ceux qui sont impliqués dans le processus soit remise en question. Une enquête a été ouverte pour délit présumé de trafic d'organes. Un communiqué dans lequel ils affirment "ne pas avoir connaissance de ces faits, ni s'ils sont avérés". Dans une conversation avec un proche où Eric Abidal n'est pas à la fête pour avoir choisi de se ranger derrière le grand rival de Rosell, Josep Maria Bartomeu, une bombe a été lâchée. Le texte conclut: "C'est bizarre de penser qu'il est possible d'acheter un foie illégal et le transplanter dans un hôpital public". L'affaire avait été abandonnée, rien ne permettant d'appuyer cette thèse: " Aucune preuve, aucun indice, qui permette de soutenir l'accusation contre qui que ce soit, n'a été trouvé ", a assuré une porte-parole de ce tribunal à l'AFP. L'hôpital Clinic de Barcelone a également assuré avoir respecté toutes les règles en vigueur dans cette greffe.