Jeudi, 20 Septembre, 2018

Jawad Bendaoud finit (encore) en garde à vue

Jawad Bendaoud 2 Jawad Bendaoud le logeur des terroristes du 13-Novembre a été relax
Max Fresnel | 06 Juillet, 2018, 14:51

Jawad Bendaoud a été relaxé en février du chef de recel de malfaiteurs terroristes par le tribunal correctionnel de Paris. Placé en garde à vue au mois d'avril pour avoir menacé de mort son ex-compagne, il a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis. Il aurait encouragé les personnes présentes lors de la scène à la libérer.

Le jeune homme âgé de 31 ans était poursuivi pour avoir ouvert un squat à deux des terroristes impliqués dans les attentats parisiens de novembre 2015. "Je les ai niqués une fois, je les aurai une deuxième fois", lui aurait-il lancé en évoquant son futur procès en appel, agendé du 21 novembre au 21 décembre. Le jeune hospitalisé en juin dernier en psychiatrie a fait une crise de démence chez ses parents à Saint-Denis.

D'après nos confrères, au cours de l'interpellation, celui qui est surnommé le "logeur de Daech" avait sur lui "quelques grammes de cannabis". Il est rapidement sorti de l'hôpital après que sa famille aurait prévenu la police et l'aurait fait interner d'office.