Mardi, 13 Novembre, 2018

Fertilité, puberté précoce, cancers: des causes environnementales?

Les noctambules s'exposent aux troubles de l'humeur France Les noctambules s'exposent aux troubles de l'humeur France Sperme dégradé puberté précoce: une agence sanitaire pointe des causes environnementales
Marie-Paule Arceneaux | 06 Juillet, 2018, 18:37

Les mesures réalisées par Santé Publique France sur 26 600 hommes relèvent entre autres une fréquence plus élevée de malformations testiculaires. Et d'après l'agence de santé, elles sont probablement dues à des causes environnementales, bien que le lien formel soit difficile à établir. Les perturbateurs endocriniens sont pointés du doigt, mais pas seulement. Dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l'agence sanitaire s'intéresse à la santé reproductive des hommes français.

La qualité du sperme des Français suit une tendance inquiétante.

"Entre 1989 et 2005, une baisse significative et continue de 32,2 % de la concentration spermatique a été observée", constatent les signataires de cette étude.

"Diverses hypothèses causales peuvent être évoquées, notamment les expositions aux PE"(perturbateurs endocriniens), avancent les auteurs. Cette hausse "dans les populations d'origine nord-européenne depuis plusieurs décennies est un fait connu et encore inexpliqué", soulignent les chercheurs.

Par ailleurs, les cas de puberté précoce commencent à être recensés. D'autres facteurs Puberté précoce: cette dernière est définie lorsqu'elle survient avant l'âge de 8 ans chez les filles, et de 9 ans chez les garçons.

D'où vient ce phénomène, qui touche dix fois plus les filles que les garçons? Deux régions se distinguent: Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes où le taux de puberté précoce apparaît plus élevé que la moyenne. "La puberté précoce peut être liée à des facteurs génétiques spécifiques, et des facteurs ethniques/populationnels pourraient aussi jouer un rôle", expliquent, dans un premier temps, les spécialistes.

Pour mener ces travaux, les scientifiques se sont appuyés sur les échantillons de sperme de 26 600 hommes qui ont consulté entre 1989 et 2006, et sur les dossiers médicaux d'enfants soignés pour hypospadias ou cryptorchidie. Elle se penche aussi sur les cas de cancers des testicules et de pubertés précoces.