Dimanche, 23 Septembre, 2018

Vatican : que vont se dire Macron l’"agnostique" et le pape François ?

En images ces présidents français reçus par le pape au Vatican Vatican : que vont se dire Macron l’"agnostique" et le pape François ?
Manon Joubert | 30 Juin, 2018, 01:28

Les passionnés retiendront que leur entretien a duré 57 minutes, soit plus que le précédent record détenu par Barack Obama (52 minutes). Le pape François, lui, a choisi d'offrir au président français un bronze de Guido Veroi, à l'effigie de Saint-Martin, décrite de cette manière: "Le Saint, représenté à cheval et dans son armure romaine, divise son manteau et le donne à un pauvre". Bien moins que l'audience accordée par Jean-Paul II à François Mitterrand en février 1982 - qui reste l'échange privé le plus long entre un pape et un président de la Ve République.

Le pape François et Emmanuel Macron lors de la visite du président de la République au Vatican, le 26 juin 2018.

"Il ne va pas revenir en France avec une calotte écarlate et une robe de bure, il ne rentre pas dans les ordres!", insistent ses conseillers. Le déplacement transalpin d'Emmanuel Macron s'inscrivait dans un moment très particulier, deux jours avant un conseil européen pour tenter de trouver une réponse à la crise, plus politique qu'humanitaire, ouverte après la nomination du nouveau gouvernement italien et symbolisée par l'errance en méditerranée de l'Aquarius.

Le pape, qui a fait de l'accueil des migrants une priorité, interpelle régulièrement les dirigeants de l'UE pour qu'ils maintiennent des idéaux fondateurs comme "la solidarité".

Emmanuel Macron et François n'ont sans doute pas échappé au thème de la laïcité à la française.

Invité par la Conférence des évêques de France (CEF), Emmanuel Macron avait appelé en avril à "réparer" le lien "abîmé" entre l'Église et l'État français, provoquant des réactions dans la partie de la classe politique attachée à une conception stricte de la laïcité (Eglise et Etat sont séparés depuis 1905 en France). Cette démarche a été qualifiée de "mépris de la laïcité" par Alexis Corbière, député La France insoumise, et a déchaîné les critiques de nombreux membres de l'opposition. L'épiscopat français avait pour sa part salué un discours refondateur des relations entre les catholiques et la République.

" En France, la laïcité a une coloration héritée des Lumières beaucoup trop forte, qui construit un imaginaire collectif dans lequel les religions sont vues comme une sous-culture", a déploré le pape François dans un livre d'entretiens avec le sociologue français Dominique Wolton". "Les Bretons, c'est la mafia française ", lance Emmanuel Macron, en présentant son ministre des Affaires étrangères. Des chrétiens d'Orient au changement climatique, en passant par l'aide au développement, les autres sujets de discussion potentiels sont nombreux.

"Je n'ai eu que des discussions libres ce matin", a d'ailleurs confié Emmanuel Macron au cours du déjeuner offert ensuite au cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Saint-Siège avec qui il avait eu, juste après le pape, un entretien qui s'est, semble-t-il, prolongé à table, notamment sur la question des migrations. Rappel, selon le protocole, personne ne doit toucher le pape. Il avait alors suscité un tollé, à gauche, pour son discours d'éloge de la foi et des racines chrétiennes de la France.

Le président Macron s'abstiendra prudemment mardi de tout discours sur le terrain miné de la laïcité.

Le président assistera à une célébration liturgique, comprenant une prière et la lecture d'un texte biblique, avant de prendre possession de sa stalle (virtuelle) dans la chapelle Colonna.