Lundi, 16 Juillet, 2018

SNCF: mobilisation modeste dans la rue et sur les quais

SNCF : le syndicat SUD-Rail appelle à la grève les 6 et 7 juillet SNCF : la CGT et Sud-Rail décidés à mettre la pagaille pour le grand départ du 6-7 juillet
Napoleon Lievremont | 30 Juin, 2018, 01:29

Dans cette vidéo, également partagée par Benjamin Griveaux lui-même, on voit en effet le président entrer dans son bureau accompagné de la ministre des Transports, Élisabeth Borne et du porte-parole du gouvernement. Mardi, deux syndicats de cheminots, la CGT et SUD-Rail, ont appelé à la grève pour les 6 et 7 juillet.

"C'est une étape importante qui est franchie".

Le projet de loi avait été définitivement adopté par le parlement le 14 juin dernier.

Leur prise de position et la suspension du mouvement par la CFDT Cheminots et l'Unsa ferroviaire scellent ainsi, avant ce qui devait être initialement l'ultime séquence de cette grève par intermittence, mercredi et jeudi, l'éclatement d'un front syndical qui avait tenu vaille que vaille jusqu'ici. Car si la CFDT-Cheminots a annoncé "suspendre" sa participation au mouvement "pendant toute la période estivale", ce n'est pas le cas de la CGT-Cheminots et de SUD-Rail. Il y a été décidé que les vendredi 6 et samedi 7 juillet, les cheminots "débattront en assemblées générales de la suite à donner au mouvement pour gagner", a ajouté Fabien Dumas. L'Unsa de son côté estime avoir obtenu quelques avancées à travers les amendements déposés et acceptés lors de l'examen de la loi.

"Je sais que [la réforme] peut susciter des inquiétudes chez les cheminots", a déclaré Emmanuel Macron. Les Français l'ont entendu. "Je veux leur dire que par ce travail, nous avons répondu aux inquiétudes les plus vives, et nous continuerons de le faire dans la négociation de branches, dans la négociation d'entreprises, à chaque fois que ces inquiétudes sont légitimes, et qu'elles ne sont pas le refus de tout changer", a-t-il promis. Ces discussions doivent aboutir d'ici à 2020. Un mois de septembre chargé puisque débutera les négociations autour du nouveau cadre social de la SNCF.