Mercredi, 17 Octobre, 2018

Roland-Garros 2018 - Le Top 5 de la quinzaine de Rafael Nadal

Des soupçons de matchs truqués aux demi-finales de Roland-Garros... La nouvelle vie du MUSTAFA YALCIN ANADOLU AGENCY AFP
Mickael LaFromboise | 11 Juin, 2018, 02:15

Ce onzième titre à Paris en quatorze participations permet en tout cas à Nadal de revenir à trois longueurs du record de trophées en Grand Chelem de Roger Federer (20) et de conserver une place de numéro un mondial bien méritée. Après avoir perdu 5 jeux de suite, Thiem se ressaisissait (3-1), mais devait concéder le 2e set aussi (6-3).

Pour Nadal, qui n'a jamais été poussé aux cinq sets à Roland-Garros, la voie était toute traçée. Plus bluffant encore: ses adversaires n'avaient pas inscrit, en cumulé, plus de six sets. Il était le grand favori de cette finale face à Thiem, qui a disputé sa première finale de Grand Chelem, mais qui l'avait battu deux fois lors des 13 derniers mois sur terre battue à Madrid (7-5, 6-3) et l'année dernière à Rome (6-4, 6-3).

Rafael Nadal a ainsi remporté Roland-Garros de 2005 à 2008, de 2010 à 2014, en 2017 et en 2018, l'Open d'Australie en 2009, Wimbledon en 2008 et 2010 et l'US Open en 2010, 2013 et 2017. L'Espagnol continue d'écrire sa légende après son onzième succès sur la terre parisienne... Mais à 24 ans, il a encore tout le loisir d'y parvenir un jour. En revanche, il ne l'a jamais dominé en trois sets gagnant, et encore moins dans son "jardin", ici à Roland-Garros.

L'Espagnol a pleuré. Il a soulevé, câliné et embrassé la Coupe des Mousquetaires sous l'ovation du public du court Philippe Chatrier, avant que soit diffusé l'hymne national espagnol. C'est incroyable. Ce n'est même pas un rêve, c'est inconcevable de penser que l'on peu gagner 11 fois.