Vendredi, 19 Octobre, 2018

Roland-Garros 2018 : Halep tient enfin son Graal

Halep: Roland-Garros EN DIRECT. C'est l'heure de la grande finale entre Halep et Stephens... Suivez la finale dame…
Mickael LaFromboise | 10 Juin, 2018, 01:12

Stephens (no 10) a continué à dominer cette finale au deuxième engagement pour mener 2-0.

Sur le plateau de France Télévisions, Simona Halep a rencontré, lundi, son idole Justine Henin, triple lauréate de Roland-Garros (2005, 2006, 2007) et consultante pour la chaîne.

Victorieuse du trophée en juniors à Roland-Garros en 2008, Simona Halep est la deuxième joueuse roumaine à remporter le tournoi parisien. L'Américaine s'est aisément détachée en prenant le service de sa rivale au 4e jeu et filer avec la première manche. J'étais numéro 1 mondiale, j'étais extrêmement nerveuse et incapable de lui demander quoi que ce soit.

Sa troisième finale aura donc été la bonne.

Ce match a été tout sauf une partie de plaisir pour la stratège née à Constanta, sur les bords de la Mer Noire, qui avait vécu sa plus grande désillusion l'an dernier sur ce même court Philippe-Chatrier.

Elle avait mené d'une manche et s'était même offert trois balles de 4-0 avant de s'effondrer face à la 47e mondiale, sacrée à 20 ans. Sa mauvaise habitude de craquer dans les grands rendez-vous (16 victoires pour 14 défaites avant samedi) planait encore. Menée 6-3, 2-0, elle a su surmonter son stress et la constance de son adversaire, impeccable jusque-là.

Depuis le revers subi l'an passé à Rome face à l'Ukrainienne Elina Svitolina, elle avait perdu six de ses sept finales.

Mais dos au mur, la protégée de l'Australien Darren Cahill, ancien coach d'Andre Agassi, a trouvé les ressources pour inverser la tendance.

Depuis, pour l'élève de Kamau Murray, c'est tout ou rien.

Malgré sa défaite, l'Américaine peut se réjouir d'avoir franchi pour la première fois les huitièmes de finale à Roland-Garros, alors qu'elle comptait déjà une demi-finale à l'Open d'Australie (2013) et un quart de finale à Wimbledon (2013) en plus de son titre à New York acquis en septembre à la surprise générale.

Le troisième tournoi majeur de l'année, sur herbe celui-là, s'amorce le 2 juillet.